Accueil / Actualités / Rhinocéros : un triste record pour ce massacre

Rhinocéros : un triste record pour ce massacre

Les rhinocéros subissent un véritable massacre et l’association WWF nous alarme avec des conclusions en lien avec notre patrimoine mondial.

Rhinocéros
Rhinocéros

Les espèces sauvages dont celle des rhinocéros ont régressé de 52 % depuis 1970. L’introduction d’espèces invasives, la chasse, la pêche et le changement climatique ont une responsabilité évidente dans ce déclin. Selon une étude, la perte de l’habitat est l’une des causes de destruction des espèces. Les régions tropicales subissent une déforestation importante, elles laissent place à des zones agricoles intensives et une urbanisation galopante. Tout cela fait que les animaux sont en nombre décroissant. L’Afrique subit ce drame avec 1215 rhinocéros tués par des braconniers en 2014. Ces records de massacres sont en hausse tous les ans. Ils sont pourchassés pour leurs cornes composées de kératine, les chasseurs n’hésitent pas à être d’une cruauté implacable, ils découpent les cornes lorsque les rhinocéros sont encore vivants à coups de hache, puis ils les laissent agoniser jusqu’à la mort bien trop longue.

Le rhinocéros au cœur d’un triste business

Un kilo de corne est plus cher que l’or entre 65 000 et 95 000 dollars. Les guérisseurs l’affublent de vertu complètement illusoire, mais elle est particulièrement prisée au Vietnam et en Chine. Le ministre de l’environnement sud-africain Edna-Moleva reconnait  « que le trafic organisé des cornes de rhinocéros sape nos efforts » (Verdura). Le trafic d’animaux sauvage est la quatrième action illégale dans le monde après le trafic de stupéfiants, la contrefaçon et le trafic de personnes. WWF réclame que l’Afrique fasse plus d’efforts pour faire disparaître ce trafic, aujourd’hui intolérable, il faudrait prendre des mesures urgentes, car bientôt les rhinocéros ne pourront être admirés que dans le zoo.

Les rhinocéros malmenés par les actions de l’Homme

Les éléphants du siècle dernier étaient 20 millions en 2015 et il y a 500 000 pachydermes. L’ivoire représente toujours un commerce qui se porte bien. Les États-Unis ont  proposé une récompense de 1 million de dollars pour tout renseignement qui permettrait d’anéantir le réseau de trafic d’ivoire entre l’Afrique et l’Asie. Que restera- il ? Bientôt il n’y aura que des souvenirs, des regrets. La lutte contre le réchauffement climatique, la préservation des espèces, notre mode de consommation est essentielle. Une prise de conscience est déterminante pour limiter la perte de tous ces animaux indispensables à notre survie.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !