Accueil / Actualités / Se faire vacciner contre le zona, c’est désormais possible

Se faire vacciner contre le zona, c’est désormais possible

Depuis le début de cette semaine, tous ceux qui le souhaitent peuvent se faire vacciner contre ce virus handicapant. Le Zostavax est disponible dans toutes les pharmacies, la haute autorité de santé recommande vivement cette démarche pour ceux entre 64 et 74 ans. Le zona se manifeste par des éruptions cutanées sur le thorax mais on peut aussi retrouver cette pathologie sur la visage, le reste du corps.

Vaccin

Le zona est directement lié à la réactivation du virus de la varicelle

En effet, seules les personnes ayant contracté cette maladie durant l’enfance peuvent être touchées par le zona. Après la guérison de cette maladie infantile, le virus ne disparaît pas, il s’endort, il s’installe dans les ganglions qui se situent à la racine des nerfs. Des années plus tard, le virus se réveille, il se multiplie, il peut se localiser sur tout le corps. La réactivation de ce virus est surtout constatée chez les personnes âgées car les défenses immunitaires sont alors fragilisées. 9 adultes sur 10 dans le monde ont pu contracté la varicelle, ils sont donc porteurs du virus du zona.

Le zona, comment se manifeste-t-il ?

Ce sont les douleurs les premiers symptômes, des picotements, une sensation de brûlure, une légère fièvre peut aussi se manifester ainsi que des troubles intestinaux puis ce sont les éruptions cutanées qui font leur apparition. De petites vésicules sont localisées sur le trajet des nerfs sensitif puis des croûtes se forment, sèchent, tombent. Le zona peut se transmettre par contact à toute personne non immunisée contre la varicelle. Les traitements locaux, des savons dermatologiques évitent la surinfection, les antiseptiques sont également conseillés, les antalgiques calment les douleurs.

Depuis lundi, tous ceux qui le désirent peuvent se faire vacciner contre le zona

Ce vaccin était déjà disponible aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, depuis quelques jours, la France a aussi son vaccin contre le zona. Une seule injection est nécessaire pour protéger l’organisme. Il est contre indiqué chez les personnes immunodéprimées. Chaque année, ce sont plus de 300.000 personnes qui sont touchées par ce virus, le coût du traitement avoisine les 170 millions d’euros selon une étude parue en 2010. Après 50 ans, une personne sur cinq est touchée, passé 80 ans, c’est alors une sur deux. Ce vaccin contre le zona sera complètement pris en charge par l’assurance maladie que pour les plus de 65 ans.

Vaccin, Pixabay – dfuhlert

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Un seul commentaire

  1. Près de 130 euros le vaccin… A ce tarif là, hélas, c’est inabordable. C’est quand même un gros soucis de santé publique d’avoir de telles tarification. Le vaccin contre la typhoïde par exemple est passé de l’ordre de 20, 30 euros où il demeurait depuis des années, à près de 50 euros ces deux dernières années. Les labos en profitent, sur le dos des gens. Et silence assourdissant du côté du ministère de la santé, qu’est-ce qu’ils attendent ??

Réagissez !