Accueil / Actualités / Slow Life : le bien manger est en nette progression en France

Slow Life : le bien manger est en nette progression en France

Une large population en France a pris conscience ces dernières années que bien se nourrir, c’était aussi bien se porter, mieux vivre. Elles pratiquent pour la plupart la slow life, elle consiste en outre à produire ses propres fruits, ses légumes, ses œufs. Un phénomène qui concerne plus de 42% des Français, plus de 73% veulent prendre leur dîner en famille, à table, 51% font aussi la cuisine tous les jours. Cette situation a évolué au cours des dernières années. Ce besoin de mieux s’alimenter entraîne une baisse lente mais régulière des achats par foyer des produits de grande consommation.

Alimentation détox

Les français sont de plus en plus inquiets de la sécurité alimentaire, les scandales sont sans doute responsables de cette prise de conscience

La slow life prône le ralentissement de tout, notamment prendre le temps de manger, de se distraire, d’écouter son corps, de ralentir le travail, d’apprécier les moments de loisirs seul ou à plusieurs. Combien de fois la plupart d’entres nous avons été débordés. Notre société moderne nous incite a toujours aller plus vite, à être efficace le plus rapidement possible. Le téléphone portable nous oblige à être joignable constamment, nous sommes ultra connectés, d’autre part l’ultra consommation mobilise une grande partie de notre temps. Nous sommes tous dans une spirale saturée. Le concept slow life fait de plus en plus parler de lui, en un mot, c’est prendre le contre pied du speed. Ce genre de prise de conscience ne se fait pas en un clin d’œil, il es important de se poser, de s’interroger sur les priorités de la vie. Pourquoi ne pas débuter par une pause récréative dans la semaine ?

Sortir du monde virtuel pour retourner à l’essentiel, jardiner, cueillir ses propres fruits, ses légumes pour les cuisiner au dîner, ramasser ses œufs

Le développement de ce nouveau concept tend également à réduire le gaspillage, à trier, à recycler plutôt que de jeter. La vente en vrac a également le vent en poupe. Plus de 9 Français sur 10 se disent concernés par le bien-être animal, ils se tournent vers des alternatives végétales. Les produits de base comme le lait, les produits laitiers sont particulièrement impactés par cette nouvelle prise de conscience. Le consommateur d’aujourd’hui veut de la qualité et plus de la quantité. La santé par l’alimentation n’est plus à prouver, les produits régionaux, locaux valorisent le bien manger mais les prix plus élevés freinent de nombreuses personnes. Pourrons-nous un jour prochain bien se nourrir à faible coût ?

Alimentation détox, Pixabay – Couleur

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

Réagissez !