Accueil / Actualités / Sommeil : les écrans ont un impact nocif sur les bébés et les enfants

Sommeil : les écrans ont un impact nocif sur les bébés et les enfants

Les répercussions négatives d’un usage excessif des écrans sont multiples chez les enfants en bas âge. L’endormissement retardé est sans doute le facteur à risque le plus important alors qu’ils ont besoin d’un certain nombre d’heures de sommeil pour se développer correctement. Ces nouvelles technologies envahissent notre quotidien : les smartphones, les tablettes sont bien trop souvent utilisés par les enfants, les parents croyant que ces outils sont éducatifs, ils n’hésitent à leur confier cette technologie pour les occuper, les distraire, mais est-ce en réalité une si bonne idée ? S’endormir à côté d’un écran réduit le temps de sommeil de plus de 21 minutes. Ils affectent plus ce dernier que la télévision.

Papa dormant avec son bébé

Pourquoi ces écrans ont-ils des effets négatifs chez les bébés ?

Les causes exactes restent encore à définir, mais il semblerait que l’émission de la lumière bleue pourrait modifier la sécrétion de la mélatonine et perturber le rythme du sommeil. Toutes les familles possèdent aujourd’hui cet outil qui est devenu presque indispensable, la tablette est très appréciée des petits, des grands. De nombreuses applications sont gratuites : jeux vidéo, clips, films… Elle est présentée comme ayant toute une panoplie d’avantages, elle attise la curiosité des petits. Bien sûr, elle aide l’enfant à apprendre tout en diversifiant les sources de stimulation, selon certains spécialistes, le jeune enfant a besoin surtout de jouets traditionnels, de livres d’images pour se construire.

Tapoter sur les écrans, est-ce vraiment conçu pour les enfants de moins de trois ans ?

Aujourd’hui, les parents donnent à leurs enfants en bas âge cette nouvelle technologie afin de les calmer, de les distraire de façon ludique. Les tablettes et autres smartphones sont utilisés environ 25 minutes par jour par ces charmantes têtes blondes. D’après les résultats de l’étude Américaine, à chaque heure supplémentaire sur ces écrans nouvelle génération, les enfants dorment environ 16 minutes de moins sur une durée de 24 heures. Cela paraît presque insignifiant pourtant, le sommeil est important pour l’enfant, faire l’impasse sur sa quantité entraîne forcément des effets nocifs. La période d’endormissement est plus longue, quant à sa qualité, elle n’est pas remise en question selon l’étude.

L’académie Américaine des pédiatres recommande de supprimer les écrans avant deux ans. En France, la tablette, le smartphone peuvent être utilisés de façon ludique mais ils doivent toujours être accompagnés par les parents. Un enfant en bas âge ne doit jamais être laissé seul face à un écran durant des heures. L’utilisation de ces outils moderne n’est pas nocive si elle reste occasionnelle.

Papa dormant avec son bébé, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Seniors

Canada : unis par le mariage depuis 75 ans, ils s’éteignent à quelques heures d’intervalle

C’est une histoire d’amour, inaugurée durant la Seconde Guerre mondiale, qui aura duré pas moins …

Réagissez !