Accueil / Actualités / Toulouse : une étudiante, Eva massacrée pour de l’argent

Toulouse : une étudiante, Eva massacrée pour de l’argent

À Toulouse, c’est un massacre qui a eu lieu et une jeune femme prénommée Éva a été tuée dans des circonstances dramatiques. Elle aurait perdu la vie à cause d’une dette de 6000 euros. Les auteurs ont tenté de dissoudre son cadavre.

Police
Police / Crédit Photo : Pixabay – 21150

À Toulouse, les habitants sont le choc notamment depuis le 3 août dernier date à laquelle le meurtre d’Éva a eu lieu. Lorsque les forces de l’ordre ont pénétré dans les locaux, ils ont été rapidement interpellés par une odeur nauséabonde qui était expliquée par la décomposition d’un corps. Ce dernier avait été placé dans une malle en plastique et les auteurs des faits ont tenté de le faire disparaître en utilisant une méthode vue dans les séries américaines.

Les policiers de Toulouse découvrent un corps en décomposition

En effet, à Toulouse, ils ont essayé de dissoudre le corps avec de l’acide comme peuvent le faire les protagonistes de la série Breaking Bad. Ce n’est pas la première fois qu’un tel procédé est utilisé, car plusieurs affaires du même genre ont déjà vu le jour ces dernières années. Les policiers ont été dépêchés sur place après l’alerte donnée par la mère d’Éva qui n’avait plus de nouvelles depuis plusieurs jours. C’est pour cette raison qu’ils ont pénétré dans son studio et ils ont fait cette macabre découverte.

À 23 ans, une étudiante à Toulouse est tuée à coups de pied de biche

La jeune femme prénommée Éva était âgée seulement de 23 ans. Elle était une étudiante en langues appliquées et elle aurait perdu la vie à la suite d’une dispute. Les enquêteurs se sont tournés du côté des acheteurs de la malle en plastique et les produits chimiques. Comme a pu le révéler Jean-Manuel Escarnot, le correspond à Toulouse pour Libération, Éva était apparemment une adepte des soirées médecine et elle consommait de la drogue. Trois personnes sont identifiées et le mobile du meurtre serait une dette de 6000 euros. Au cours d’une soirée « défonce », Éva n’aurait pas remboursé la somme et elle aurait été frappée à mort avec un pied de biche et un poing américain.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !