Accueil / Actualités / Vigipirate : les kermesses d’école disparaissent

Vigipirate : les kermesses d’école disparaissent

A cause du plan Vigipirate, les kermesses d’école disparaissent dans plusieurs établissements de France. Des annulations ont déjà été prononcées.

Kermesse d'école
Kermesse d’école / Crédit Photo : Pixabay – hermaion

A la même époque, toutes les écoles primaires de France organisent une fête de fin d’année, les enfants ont durant de longs mois préparés un spectacle, des danses, des chants et bien d’autres petits évènements. Tout cela est réuni dans une ambiance festive dans la cour de l’école, au milieu des bonnes senteurs de barbe à papa et de crêpes au chocolat. Ce rendez-vous jusqu’à présent traditionnel ponctuait la fin des cours. Mais cette année, la bonne humeur a quasiment disparu, certains directeurs d’écoles pensent renoncer à ces kermesses, la faute au plan Vigipirate, les contraintes de sécurité supplémentaires qui seraient imposées deviendraient trop lourdes pour les chefs d’établissements. Certaines directrices ont averti le ministère de l’Éducation nationale qu’ils n’organiseraient pas de fêtes de fin d’années, ils ne tiennent pas « à jouer aux policiers » selon l’Est-Républicain.

Le plan Vigipirate plombe l’ambiance dans les écoles françaises

Les parents d’élèves et les enfants ne sont pas très contents de cette situation. Face au mécontentement, la ministre de l’Éducation nationale, Najat-Vallaud-Belkacem a déclaré hier alors qu’elle était en déplacement dans le Val-d’Oise que les kermesses étaient essentielles pour les enfants et leurs parents, que c’était un moment de convivialité où tout le monde se réunissait dans la bonne humeur. La ministre désire simplement que les mesures de sécurité soient mieux encadrées : « nous sommes au travail avec les préfectures pour que les conditions de sécurité soient relevées ». L’éducation nationale a pour sa part pris des mesures, elles ont été transmises à toutes les écoles, « un simple appel à la vigilance ».

Des kermesses d’école déjà remplacé dans certains établissements

Après les attentats qui se sont déroulés en début d’année dans notre pays, la surveillance autour des écoles avait déjà été renforcée. Certains établissements ont pris les devants et ils ont annulé les kermesses pour les remplacer par une matinée de jeux et un pique-nique avec tous les enfants.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Courir

Var : un joggeur de 76 ans meurt d’une crise cardiaque en plein effort

Un homme de 76 ans, apparemment en bonne santé, a été hélas terrassé par une …

Réagissez !