LOADING

Type to search

Un gène du Néandertal absent chez l’Homme moderne cause une incompatibilité

2 années ago
Share

Le Néandertal et l’Homme moderne étaient totalement incompatibles. Cela s’est traduit par la disparition de l’une des espèces à cause d’un problème au niveau de la reproduction. Des enfants n’ont pas pu naître.

Un séquençage des gènes très intéressant chez l’Homme de Néandertal

Pour qu’une espèce puisse survivre, la reproduction se dévoile comme un moyen essentiel. Pourtant, le Néandertal et une femme moderne n’avaient pas la capacité d’avoir un enfant à cause d’un gène. Le chromosome Y avait la particularité de provoquer des avortements spontanés, les deux espèces n’ont jamais pu avoir de géniture en commun. Cela a provoqué la disparition au fil du temps de l’Homme de Néandertal. Ces conclusions ont été partagées dans la revue American Journal of Human Genetics dans le cadre du séquençage des gènes.

Le Néandertal et une femme moderne ne pouvaient pas avoir d’enfant

Pour rappel, l’Homme de Néandertal a vécu dans plusieurs zones du globe à savoir l’Asie occidentale, l’Europe pendant le Paléolithique moyen. Au fil des années, elle a souvent été considérée comme une sous-espèce chez les Homo sapiens. Plus tard, les scientifiques ont décidé de revoir leur copie en créant une espèce totalement indépendante. Elle a ainsi pris le nom de Homo Neanderthalensis. Leur divergence avec les Hommes modernes remonte à 590 000 années. L’étude a donc permis de constater qu’il y avait une véritable incompatibilité, les deux espèces n’ont pas eu l’opportunité de coexister sur le long terme, jusqu’aux alentours de 30 000 ans.

Une simple histoire de chromosome Y des Hommes de Néandertal

Les scientifiques ont tenté d’en apprendre davantage sur ce problème de compatibilité. Ils ont eu l’opportunité de découvrir qu’une réponse immunitaire était à l’origine des fausses couches. Le fœtus était ainsi attaqué au cours de son développement, ce qui ne lui permettait pas de survivre. Par conséquent, la séparation entre le Néandertal et le moderne s’est joué à seulement un chromosome Y qui n’a pas pu passer d’une espèce à une autre.

Homme de Néandertal, Pixabay – tpsdave

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *