Accueil / High-Tech / Hauts-de-Seine : suspicion de proxénétisme avec des filles recrutées sur internet

Hauts-de-Seine : suspicion de proxénétisme avec des filles recrutées sur internet

C’est un fait inquiétant qui vient d’être révélé puisqu’il montre les dangers du Web. Dans les Hauts-de-Scène, des filles auraient été recrutées, car des hommes voulaient les prostituer selon les déclarations de l’une d’entre elles.

Sur le Web, les filles auraient été recrutées pour se prostituer

Il est important de se méfier sur internet, car le danger rôde tous les jours. Si certains pensent être à l’abri derrière un écran, ils sont en mesure de se tromper comme en témoigne cette affaire qui se déroule dans les Hauts-de-Seine. Une jeune fille de 16 ans qui a réussi apparemment à sortir d’un lieu de séquestration aurait confié son désarroi à des forces de police. Ces dernières ont pu découvrir dans cet hôtel Malakoff d’autres jeunes femmes qui étaient semble-t-il destinées au même sort.

Quatre hommes mis en examen pour proxénétisme aggravé

De l’argent, une puce pour un téléphone ont été retrouvés sur place. Quatre individus sont soupçonnés de proxénétisme aggravé selon les informations d’Europe 1. L’un des hommes aurait également violé et menacé la victime qui a pu porter plainte. Cette affaire a commencé apparemment par une traditionnelle conversation sur internet, une jeune femme qui n’arrive plus à converser avec sa famille est rassurée par un individu. Ce dernier lui propose de venir la chercher et à ce moment son calvaire a commencé. Depuis plusieurs années, toutes les formes de proxénétisme sont condamnées selon Legi France.

Sur le sol français, le proxénétisme est puni par la loi

L’achat de services sexuels est aussi condamné par la loi. Il est important de noter que le proxénétisme est puni d’une amende de 1.5 million d’euros et d’une peine de prison maximum de 10 années. Ces sanctions sont notamment décidées lorsque les faits sont à l’égard d’un mineur, d’une personne vulnérable… Pour les enfants de moins de 15 ans, l’amende grimpe même jusqu’à 3 millions d’euros, pour la peine de prison, elle est de 15 ans de réclusion criminelle.

Justice, Pixabay – Activedia

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

données perdues

Mes données sont-elles perdues ?

Vous venez par erreur de supprimer un fichier très important et malheureusement vous n’avez pas …

Réagissez !