Islande : une authentique épée viking retrouvée par des chasseurs à la main heureuse

L’Islande, ce pays européen, situé dans l’Atlantique nord et à la limite du cercle polaire, est une terre qui regorge de trésors géologiques, pour beaucoup loin d’être en sommeil. Mais nous allons vous dévoiler la découverte récente d’un autre trésor, de type archéologique, et d’une valeur inestimable : il s’agit d’une épée viking authentique, presque vieille d’un millénaire et étonnement bien conservée. Ce sont des chasseurs d’oies sauvages, s’aventurant dans la région de Skaftárhreppur, au sud de l’Islande, qui ont eu la main heureuse sur cette précieuse trouvaille alliant rareté et beauté. L’un deux s’est exprimé ainsi pour qualifier l’épée attendant sagement que l’on se penche sur elle : « Elle se trouvait au sol, attendant d’être ramassée« . Ce sont des propos recueillis par Maxisciences.

Les chasseurs d’oie sauvage ayant posté sur Facebook une photo de l’épée viking ont confié cette dernière à l’Agence islandaise du patrimoine culturel

Les chasseurs, heureux de partager leur joie, sans mesurer peut-être totalement l’importance historique, d’une portée incroyable, de cette arme retrouvée sans fourreau, ont posté la photo de l’épée viking, sur Facebook. Très rapidement, ils ont été contactés par l’Agence islandaise du patrimoine culturel, intriguée à juste titre, et voulant jouer son double rôle : l’étude de l’arme en question qui aurait appartenu à un guerrier viking (premières conclusions à approfondir : sa datation estimée à 950 ans et sa composition alliant bois et métal) ainsi que le rôle de préservation qui doit s’ensuivre après son mystérieux voyage pluriséculaire avec une altération inévitable du temps. Ce dernier a eu un impact négatif notamment au niveau du métal de la lame, relativement érodé, ou de la pointe de l’épée qui est cassée. L’ensemble est tout de même remarquable et nous voilà projetés dans une époque épique.

Cette épée curieusement isolée est cependant peut-être un indice pris très au sérieux mettant les archéologues à l’affût d’un probable site funéraire païen

Notons qu’il s‘agit de la 23ème épée viking trouvée en Islande, une découverte « rare » et « importante » pour le pays, au passé marqué notamment par des conquêtes et des colonisations successives, dont celle des Vikings. L’arme était, selon les suppositions les plus plausibles, enterrée dans un site funéraire païen (l’évangélisation de l’Islande remonte aux prémices de l’an 1000, mais de nombreux foyers de paganisme ne se sont pas éteints, dans l’immédiateté totale, au sein de ce pays insulaire intrigant). Ce seraient les récentes inondations, au caractère diluvien, qui expliqueraient cette remontée, à même le sol, de l’épée. Personne ne s’en plaint et surtout pas les archéologues heureux de cette merveille « dans un remarquable état de conservation » presque miraculeux. Un bonheur peut en cacher un autre et cette épée pourrait, selon eux, marquer la forte probabilité, d’un site funéraire païen, au plus près.

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Mobile

Addiction : un jeu mobile provoque la perte de son œil à cause d’un abus

Après avoir joué au jeu King of Glory sur son smartphone pendant de nombreuses heures …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *