Trou noir

Trou noir : une première photo obtenue avec un algorithme et l’EHT

Certaines photos semblent impossibles à prendre et pourtant, il suffit d’y croire pour que cela devienne réalisable. Katie Bouman vient de transformer le monde des chercheurs et des spécialistes.  Elle est à l’origine de la première photo du trou noir, vous pensez que cela est anodin, mais la réalité est clairement différente. Il aura fallu une équipe de plus de 200 personnes pour que cette photographie se dévoile. 

Comment cette photo du trou noir est-elle née ?

Cet effort n’aurait pas été possible sans Katie Bouman, qui a développé un algorithme. Ce dernier a aidé à concevoir des méthodes précises pour que la photo puisse être prise. Il y a trois ans, elle a dirigé une équipe et le résultat est à la hauteur de toutes les attentes puisque l’algorithme a permis de capturer cette image unique. Nous avons donc un trou noir et son ombre au centre d’une galaxie connue sous le nom de M87. Elle était étudiante en informatique au Massachusetts Institute of Technology. Il est important de rappeler que les trous noirs sont extrêmement éloignés, il est donc difficile de prendre une photo sans mettre en place un système spécifique. Il ne suffit pas de prendre un Smartphone et de le diriger dans la bonne direction. Les trous noirs sont également difficiles à percevoir.

https://twitter.com/MIT_CSAIL/status/1116035007406116864

Un algorithme a épaulé l’Event Horizon Telescope

Un réseau mondial composé de 8 télescopes connu sous le nom de projet Event Horizon Telescope a collecté une quantité astronomique de données à propos de M87 à l’aide d’une technique baptisée interférométrie. Les informations rassemblées ne permettaient pas de les exploiter, l’algorithme développé par Katie Bouman a changé la donne. Aujourd’hui, nous pouvons découvrir les avantages de l’EHT, dont l’un des objectifs était de capturer ce trou noir. Aujourd’hui, lors d’une conférence de presse, des chercheurs de l’EHT ont révélé qu’ils avaient réussi, en dévoilant la première preuve visuelle d’un trou noir. Cela a toutefois demandé du temps, de la patience et un travail de fourmis pour que toutes les données soient triées.

« Nous avons développé des moyens de générer des données synthétiques et utilisé différents algorithmes. Nous avons testé à l’aveugle si nous pouvions récupérer une image ».

Katie Bouman à CNN.

Une image révolutionnaire qui fait le tour du monde

Albert Einstein avait prédit il y a plus d’un siècle dans sa théorie de la relativité générale la présence de ce trou noir. Il est important de préciser que l’image dévoilée ce mercredi n’est pas unique, il s’agit d’un condensé de plusieurs photos qui étaient floues. Lorsqu’elles ont été mises « ensemble », les équipes ont pu obtenir celle dévoilée dans le monde entier. L’image du trou noir présentée mercredi ne provenait pas d’une seule méthode, mais de toutes les images des algorithmes qui étaient floues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *