Accueil / High-Tech / Une main moderne découverte en Tanzanie âgée de 1.8 million d’années

Une main moderne découverte en Tanzanie âgée de 1.8 million d’années

L’os d’une main dite moderne a été découvert, elle serait la plus vieille. Révélée en Tanzanie, elle a dévoilé un âge spectaculaire : 1.8 million d’années. Cette zone du corps n’est pas anodine et illustre parfaitement l’évolution de l’Homme.

La phalange de OH 86 découverte en Tanzanie
La phalange de OH 86 découverte en Tanzanie / Crédit Photo : Nature

La main est très importante lors de l’étude des Hommes, car les caractéristiques permettent de dater les squelettes découverts. Cela des humains est très particuliers, car elle a subi une véritable métamorphose avec notamment l’apparition du pouce qui a facilité la préhension des objets. C’est en Tanzanie qu’elle a eu l’occasion de se dévoiler. Elle a également fait l’objet d’une étude publiée dans la revue Nature. Elle s’attarde sur le modèle OH 86 qui correspond à une phalange.

La plus vieille main moderne serait âgée de 1.84 million d’années

Plus précisément, c’est un petit doigt qui a été découvert grâce à des fouilles menées par l’Institut de l’évolution en Afrique représenté par Manuel Dominguez-Rodrigo. C’est sur le site récemment découvert en Tanzanie baptisé Olduvai que cette phalange âgée précisément de 1.84 million d’années a pu voir la lumière du jour. Elle a l’avantage de représenter la première main moderne qui est toutefois différente selon les chercheurs de celle des australopithèques que ce soit au niveau de la forme ou encore de la taille.

Une phalange d’une main gauche découverte en Tanzanie

En examinant cette partie de la plus vieille main moderne, les scientifiques ont pu constater que le propriétaire a dû cohabiter avec l’Homo Habilis qui avait la particularité de fabriquer en utilisant la pierre des outils. En parallèle, le OH86 aurait également évolué avec le Paranthrope Boisei. Dans la revue, plusieurs photos sont partagées concernant la localisation du site, la comparaison de différentes phalanges ainsi que celle identifiée en Tanzanie. En examinant plus en profondeur ce petit doigt, les chercheurs estiment qu’il appartenait à une main gauche.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Bijou

Les bijoux deviennent désormais intelligents pour étudier votre santé

Difficile de passer à côté de ces objets connectés qui ont largement envahi notre quotidien. …

Réagissez !