Accueil / Insolite / Comptage des oiseaux de jardin : occuper une partie de son week-end de façon ludique !

Comptage des oiseaux de jardin : occuper une partie de son week-end de façon ludique !

Dommage cela tombe mal, la météo est exécrable, c’est pourtant le week-end où il faudrait sortir de chez soi, il faut compter les oiseaux des jardins, non, ce n’est pas une blague, c’est tout à fait sérieux. Cette activité très simple, mais d’une importance capitale est utile pour aider à maintenir la biodiversité. Une heure dans une journée et cela une fois par an, recenser tous les petits visiteurs ailés des jardins, terrasses, parcs. Tous les citoyens sont invités à prendre un peu de leur temps pour observer et comptabiliser les oiseaux, compagnons des jardins.

Compter des oiseaux en fonction de leur espèce

C’est la quatrième année qu’a lieu ce recensement des oiseaux des jardins, la ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et le muséum d’histoire naturelle participent à cette opération. La méthode est très simple, il faut choisir soit le samedi soit le dimanche, prendre une heure de son temps, la fin de la matinée est conseillée par les spécialistes, tous les endroits où les oiseaux sont présents peuvent faire parties de l’expérience, balcon, jardin, terrasse, parcs privés ou publics, les enfants peuvent participer, une excellente  heure de science en live. Il suffit de comptabiliser les oiseaux  selon leurs espèces. La LPO a mis en ligne une fiche d’informations qui aide à reconnaître les différents oiseaux, une vidéo nature TV «  bientôt le big garden birdwatch à la Française » explique le processus. Le résultat de votre recensement doit être posté sur le site de l’observatoire des oiseaux.

Dans les jardins, il y a parfois des merveilles

Toutes les données récoltées via le site viendront en aide aux scientifiques, ils pourront ainsi procéder à des conclusions sur la vie des oiseaux, les changements d’habitude de certaines espèces et l’impact de l’être humain sur leur vie et de quelles manières s’adaptent-ils à nos différentes fluctuations de températures. En 2015, plus de 140.000 oiseaux ont été recensés dans plus de 4100 jardins, 8% de plus qu’en 2014. Les espèces des oiseaux qui sont les plus nombreuses sont les moineaux, les pinsons, les mésanges, le rouge gorge est celui qui est le plus familier des jardins, une nouveauté par rapport aux années précédentes.

Une pratique très importante pour l’environnement

Ce recensement est très important, il donne des informations sur l’évolution des espèces, il renseigne comment les oiseaux supportent les différentes températures, les saisons quelque peu chamboulées. Les scientifiques devraient d’ici quelques années donner plus de données sur l’adaptation des oiseaux dans notre pays, de nouvelles tendances au vu des hivers doux, des canicules et autres températures peu orthodoxes. Comprendre la vie des oiseaux, c’est peut-être mieux définir celle de l’homme.

Oiseau, Pixabay – ghun

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Limace

La limace serait utilisée en chirurgie cardiaque grâce à sa bave

Les gastéropodes décidément nous réservent bien des surprises. La bave d’escargot a déjà fait ses …

Réagissez !