Accueil / Insolite / Contraception : un bouton atypique développé pour maîtriser l’éjaculation masculine

Contraception : un bouton atypique développé pour maîtriser l’éjaculation masculine

Les femmes sont en général les plus concernées par la contraception, quant aux hommes, c’est un sujet qui est très peu abordé, croyant peut-être que ce contrôle sur leur personne remettrait en quelque sorte leur virilité. Un menuisier allemand en dehors de ses préoccupations secondaires, vient de mettre au point, un implant capable de contrôler l’éjaculation. Jusqu’à maintenant, de nombreuses recherches ont été mises en place, mais sans résultats très probants. Cette dernière trouvaille serait-elle en fin de compte, la solution pour mettre au point une contraception masculine efficace ?

À travers la planète, ce sont les femmes qui utilisent la contraception sous différentes formes, les hommes ont tendance à éluder le sujet se sentant pour la plupart très peu concerné. Ce menuisier allemand a déclaré dans un quotidien « Der Spiegel » que son invention pourrait révolutionner la contraception masculine, des explications ont été décrites dans ce même journal hebdomadaire, un implant d’environ 1,8 centimètre serait placé dans les canaux qui permettent aux spermatozoïdes de circuler dans les testicules, cette intervention contrôlerait l’éjaculation. Cette invention n’est pas récente, mais jusqu’à présent, les médecins n’ont pas pris cette contraception très au sérieux.

Un interrupteur implanté pour choisir le moment de l’éjaculation

Ce menuisier a développé son propre prototype en 2006 et dès 2009 il se l’ait fait implanter sous anesthésie locale et en 2015 il a dévoilé au public son invention. Des essais cliniques vont débuter très prochainement sur 25 volontaires afin de mieux contrôler cette invention et d’en déterminer avec précision des résultats. L’opération ne durerait qu’une trentaine de minutes et c’est complètement différent d’une vasectomie qui est pour sa part définitive, l’implant est réversible, l’homme choisit avec sa compagne le moment où il a le désir de devenir père via un interrupteur placé près de la peau des testicules.

Des experts inquiets à propos de possibles effets secondaires

À décrire cette petite intervention, cela parait dans un premier temps un peu rébarbatif, mais au vu des résultats cliniques, l’implant pourrait peut-être évoluer vers un dispositif plus élaboré dont la fonctionnalité resterait optimum. Cet implant est de toute évidence une avancée médicale même si pour l’instant les médecins restent frileux et craignent quelques effets secondaires. Ce dispositif s’il trouve grâce aux yeux des scientifiques pourrait être disponible dès 2018.

Sexe, Pixabay – stokpic

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !