Accueil / Insolite / Guillotine dans l’Orne : un retour contesté

Guillotine dans l’Orne : un retour contesté

Dans l’Orne, une authentique guillotine est visible à l’entrée d’un domicile. Après avoir disparu, l’objet a fait son retour et il est contesté.

Photo d'illustration d'une guillotine
Photo d’illustration d’une guillotine

La révolution de 1789 est bien loin, Robespierre est mort depuis fort longtemps, mais aujourd’hui des membres d’une association de motards « Révolution 1789 » ont arboré une véritable guillotine sur le bord de la route à l’entrée de leur local au lieu-dit Les Milles Mottes près de Bagnols de l’Orne. Il y a pourtant un problème épineux, car elle dérange le voisinage et la mairie s’est quelque peu insurgée de cette initiative étrange (Ouest France). Le designer Hervé Bourrioux âgé de 49 ans a expliqué qu’il comprenait la gêne que pouvait causer cette guillotine, mais elle ne représentait aucun danger, car « des goupilles ont été installées pour que personnes ne puissent l’actionner ».

La fameuse guillotine de l’Orne n’est pas un danger

De plus, il indique que cela fait partie du mode de fonctionnement de cette association qui cherche un symbole reconnaissable et qu’en plus les membres cultivent l’art de la provocation. Ils ne veulent en aucun cas remémorer le temps où la guillotine était utilisée et ils se défendent d’être partisans de la peine de mort. Les habitants ne sont pas de cet avis, selon eux elle agresse le voisinage. Le procureur d’Argentan (Orne) a envoyé la gendarmerie pour constater si la guillotine représentait un danger, mais étant donné qu’elle est inoffensive et que cela reste une propriété privée la justice ne peut rien faire « tant que les propriétaires ne commettent pas d’infraction ».

La guillotine a disparu en France depuis 1977

La guillotine est une machine de conception française, elle fut utilisée pour l’application officielle de la peine de mort par décapitation, une guillotine fonctionna à la prison des Baumettes pour la dernière fois en septembre 1977 et fut remisée définitivement après l’abolition de la peine de mort en 1981 à la prison de Fresnes. Selon des experts médicaux la section de la moelle épinière provoque une mort instantanée .

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

L’haleine d’un patient est essentielle pour diagnostiquer les maladies

Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques savent qu’il est tout à fait possible …

Réagissez !