Accueil / Insolite / Pénis : la taille « normale » de l’érection a été mesurée

Pénis : la taille « normale » de l’érection a été mesurée

Le pénis et surtout sa taille en érection est toujours une source de débat pour les hommes, mais également chez les femmes.

Photo d'illustration d'un homme heureux
Photo d’illustration d’un homme heureux

Le pénis peut être une source d’angoisse pour les hommes et certains développent un véritable complexe. Si les femmes passent leur temps à regarder leur silhouette et la morphologie de leur postérieur, la gent masculine accorde une attention particulière à cette partie intime qui est parfois un sujet de moqueries notamment dans les vestiaires ou sous les douches à l’université par exemple. Des hommes n’hésitent pas à sauter le pas en procédant à une chirurgie dans le but de l’allonger de quelques centimètres.

Un pénis au repos à une taille aux alentours de 9.16 cm

L’effet inverse est valable puisque la taille du pénis est gênante lorsqu’elle est trop importante. Un homme s’est d’ailleurs fait opérer, car cette partie de son corps était handicapante avec une forme d’un ballon. Pour tenter rassurer la gent masculine et mettre un terme aux idées reçues, le BJU International a relayé une enquête qui met en avant la taille « normale » du pénis au repos et en érection. Dans le premier cas de figure, le membre atteint généralement 9.16 cm voire 13.24 cm si les hommes l’étirent alors qu’il est toujours au repos.

De nombreux hommes ont finalement un pénis d’une taille « normale »

La taille du pénis lorsqu’il se retrouve en érection est de 13.12 cm selon les statistiques moyennes. Toutefois, certains hommes n’accordent pas une importance qu’à la longueur, car la circonférence les affectionne particulièrement. L’étude montre qu’en érection, le pénis à une circonférence de 11.66 cm contre 9.31 cm au repos. Ces chiffres pourront être étonnants pour certains notamment pour ceux qui ont une fausse idée de la taille « normale » de cette partie du corps. Il faut noter que les films pornographiques par exemple ont tendance à véhiculer une fausse image de la taille en érection, car certains acteurs ont recours à des prothèses sans que les spectateurs le sachent. Dans ce cas de figure, ils ont une réalité faussée, ce qui peut avoir des répercussions sur leur anxiété et le développement de complexes.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Tomates

Deux nouvelles variétés de tomates seront très bientôt dans nos assiettes !

Lorsque l’on sait qu’en France, la production de tomates s’élèvent à plus de 600.000 tonnes …

Réagissez !