Accueil / Insolite / Royaume-Uni : renvoyée du lycée à cause de ses cheveux roux

Royaume-Uni : renvoyée du lycée à cause de ses cheveux roux

Au Royaume-Uni, une jeune femme a été renvoyée du lycée à cause de la couleur de ses cheveux. Cette dernière était rousse.

Photo d'illustration de la couleur rousse
Photo d’illustration de la couleur rousse

Au Royaume-Uni, les règles sont parfois bien particulières, une jeune fille de 17 ans s’est vue priver de ses cours. La responsable concerne sa couleur rousse de ses cheveux. La direction de l’établissement a jugé que la jeune lycéenne  avait les cheveux d’une mauvaise couleur alors qu’elle est naturelle, si elle veut retourner au lycée, elle n’a qu’une seule solution : se teindre. Toutefois, chanteuse à ses heures de loisir, elle se fait appelée « Young Ginger singer » la jeune chanteuse rousse. La jeune fille a déclaré qu’elle fréquentait cet établissement depuis déjà trois ans et que jamais on ne lui avait fait aucune remarque à propos de ses cheveux, c’est après les vacances de Pâques que les professeurs lui ont signifié que sa couleur n’était « pas appropriée ».

Sa couleur rousse pourrait compromettre ses examens

La lycéenne très en colère, mais est aussi attristée, car pour elle, cette couleur flamboyante représente son identité et cela n’a rien de choquant ou d’outrageant. Ses parents ne comptent pas laisser cette affaire sans suite, car selon eux le lycée interdit les cheveux de couleurs extravagantes telles que le rouge ou le bleu, mais la couleur des cheveux de leur fille est naturelle. La lycéenne qui ne veut pas rater ses examens a proposé à la direction de l’établissement de couvrir ses cheveux avec un chapeau ou un foulard, mais la réponse a été négative, le paradoxe c’est qu’au bal de promo elle avait obtenu le prix de « la meilleure coiffure ».

Au Royaume-Uni, la couleur rousse est répandue

Les réactions culturelles vis-à-vis des roux ont varié selon les sociétés et les époques, de la fascination admirative à d’agressives discriminations sociales, des réactions ont engendré de nombreux stéréotypes à leur égard comme celui d’un tempérament de feu. Au moyen-âge, le préjugé était « les roux n’ont pas d’âmes », la rousseur est une caractéristique de beauté à la renaissance pour les peintres de l’époque. En France, les roux ne représentent que 5 % de la population, elle est plus répandue au Royaume-Uni, en Irlande et en Scandinavie.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Limace

La limace serait utilisée en chirurgie cardiaque grâce à sa bave

Les gastéropodes décidément nous réservent bien des surprises. La bave d’escargot a déjà fait ses …

Réagissez !