Accueil / Insolite / Salon de la lingerie 2016 : un peu de baume au cœur

Salon de la lingerie 2016 : un peu de baume au cœur

Glamour et coton, le salon de la lingerie a ouvert ses portes à Paris hier et se terminera demain. Les marques françaises sont très à l’écoute des envies et des besoins des femmes, mais sans mettre de côté le sexy et le glamour. Cette année, le coton confortable se confronte à la lingerie coquine, lacée et décolletée, mais toujours avec élégance et chic absolu. La lingerie présentée au salon peut aussi bien se porter dessous qu’avec un jean avec un rien de raffinement.

Depuis plus de 40 ans, le salon de la lingerie fait monter la température sans se préoccuper de celle de l’extérieur le temps d’un défilé. Le salon international de la lingerie qui a ouvert ses portes hier attend bien évidemment tous les professionnels, mais le public peut bien sûr s’y rendre porte de Versailles dans le XVe arrondissement, le prix de l’entrée : 34 euros. Que veulent les femmes en matière de lingerie ? Il semblerait que le confort remporte la palme d’une grande majorité de femmes, aussi bien pour les célibataires que pour celles qui vivent en couple. Le coton remporte plus de 67% d’adhérentes, il ne représente plus celui de nos grands-mères, austères et très communs, aujourd’hui, il se marie avec la dentelle et il devient très doux, invisibles sous les vêtements, les coutures ont disparu, les couleurs chair ou blanc ont laissé place au rouge et au noir.

La lingerie doit être le signe du confort absolu

Les femmes travaillent, font du sport et les dessous doivent suivre tous les mouvements, plus question d’être serré dans des matières inconfortables, mais il est aussi très important que les dessous restent jolis, sensuels. La lingerie en coton mélangée avec des nuisettes ou des chemisettes, c’est un régal pour la peau et pour les yeux. De nombreuses marques ont compris le besoin des femmes et au salon, les mannequins défilent avec des dessous en coton, mais coquins.

Le secteur de la lingerie en France ne connait pas la crise

Le marché de la lingerie ne connait aucune crise, les femmes achètent des dessous, en 2015, elles ont dépensé plus de 101 euros contre 98,60 euros en 2014. Selon l’institut français de la mode, le marché de la lingerie représenterait dans notre pays plus de 2,8 milliards d’euros. Les hommes quant à eux ont dépensé plus de 103,8 euros pour les sous-vêtements, se tournant principalement vers les boxers, 62%. Coton, dentelle de Calais, glamour, sexy, confortable, coquin, plus de 450 marques attendent les visiteurs.

Lingerie, Pixabay – jackmac34

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Tomates

Deux nouvelles variétés de tomates seront très bientôt dans nos assiettes !

Lorsque l’on sait qu’en France, la production de tomates s’élèvent à plus de 600.000 tonnes …

Réagissez !