Accueil / Insolite / Syndrome prémenstruel douloureux : les suppositoires au cannabis !

Syndrome prémenstruel douloureux : les suppositoires au cannabis !

Avoir mal au ventre et se sentir nauséeuse une semaine par mois, de nombreuses femmes et jeunes filles sont confrontées à cela de manière récurrente, plus de 75% de femmes souffrent de règles douloureuses au moins une fois dans leur vie. Il existe plusieurs produits sur le marché pour soulager et également des méthodes douces comme la méditation de pleine conscience qui aide à passer ces jours mauvais dans de meilleures conditions, le choix est vaste, mais une nouvelle méthode arrive des États-Unis, un suppositoire vaginal dans lequel deux produits actifs du cannabis sont associés. Est-ce un cocktail dangereux, addictif ?

Du cannabis pour soulager les règles douloureuses

Ce suppositoire au cannabis a été inventé par une entreprise californienne, le nom de ce produit le Foria Relief. Il est composé du THC, la substance qui est responsable des effets psychoactifs du cannabis, son action négative pour la mémoire a été reconnue par le corps médical puis le CSD, ce composant diminue la douleur, le stress. Le mélange de ces deux produits n’est-il pas trop dangereux pour calmer les douleurs menstruelles de la femme ?

40 euros pour une boîte de 4 suppositoires

L’entreprise qui a conçu ce suppositoire tient à préciser qu’il a été réalisé pour relaxer les muscles et calmer les douleurs sans provoquer d’effets psychotropes, ces affirmations sont-elles vraiment réalistes ? Ces suppositoires sont en vente dans plusieurs pharmacies de Los Angeles pour la gentille petite somme de 40 euros la boite de quatre suppositoires.

Les règles sont parfois très handicapantes pour les femmes

Il y a aussi les bonnes et anciennes méthodes qui ont prouvé leur efficacité. Il existe des produits moins dangereux et des méthodes de relaxation douce qui vous donneront les mêmes résultats antalgiques sans aucune éventuelle séquelle addictive. Les règles douloureuses ou dysménorrhées apparaissent à l’adolescence et elles s’atténuent parfois au fil des années et disparaissent après un premier enfant. Courantes et sans gravité, les douleurs ne durent qu’environ deux ou trois jours.

Cannabis, Pixabay – 7raysmarketing

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Tomates

Deux nouvelles variétés de tomates seront très bientôt dans nos assiettes !

Lorsque l’on sait qu’en France, la production de tomates s’élèvent à plus de 600.000 tonnes …

Réagissez !