Certains bébés adorent la voiture, et certains parents comptent sur elle pour faire la sieste de leurs petits. Mais la plupart des bébés, à un moment ou à un autre, détestent leur siège auto et transforment les trajets en voiture en véritables cauchemars.

Comment faciliter les trajets en voiture avec les bébés ?

  1. Utilisez des chaussettes pour les portes et des stores pour les fenêtres
  2. Essayez de voyager quand Bub est de bonne humeur.
  3. Installer des miroirs et fournir des jouets
  4. Essayez d’utiliser un écran de téléphone ou de tablette

Les choses à vérifier

  1. Le bébé a-t-il chaud dans son siège de voiture ? Si c’est le cas, vous pouvez sous-vêtir votre bébé pour qu’il soit à l’aise pendant les trajets en voiture. Augmentez le volume de la climatisation et envisagez même d’installer sur son siège un ventilateur en mousse pour bébé fonctionnant sur piles.
  2. Y a-t-il des bruits forts ? Les bébés ont peur des bruits forts. Gardez cela à l’esprit et remontez les fenêtres si la circulation est bruyante. Mettez de la musique douce si vous pensez que votre moteur les effraie.
  3. Quelque chose rend-il le bébé mal à l’aise ? Vérifiez la ceinture et le siège pour voir s’il n’y a rien qui puisse s’enfoncer dans votre bébé ou frotter sur sa peau et le mettre mal à l’aise.
  4. Votre bébé est-il mouillé ou sale ? Vérifiez sa couche avant de le mettre dans la voiture. Si nécessaire, changez-la avant le voyage.

1. Utilisez des stores pour les fenêtres

C’est un point de départ facile : Procurez-vous des chaussettes de porte ou des stores pour la banquette arrière de votre véhicule. Cela vous aidera à stopper l’éblouissement du soleil, la chaleur et les scintillements gênants de la lumière lorsque vous passez à travers les ombres des arbres ou des bâtiments.

Faites attention à ne pas choisir un store avec un dessin ou une impression. Le mal des transports est souvent causé par le décalage entre le mouvement attendu et le mouvement réel. Il est donc important que votre bébé puisse toujours voir à travers l’ombre.

Les bas de porte sont particulièrement bien adaptés car vous pouvez toujours baisser la fenêtre ! Et elles aident aussi à empêcher les insectes d’entrer dans la voiture. Elles sont également très abordables et faciles à enfiler et à enlever.

2. Essayer de voyager quand Bub est de bonne humeur

Le timing est essentiel. Mesurez l’humeur de votre enfant et essayez de voyager quand il est de bonne humeur. Il s’agit généralement d’un enfant éveillé, alerte et heureux, ou d’un enfant fatigué mais pas déstabilisé. Je sais que c’est difficile à faire les premiers mois, mais je vous promets que vous y arriverez avec des essais et des erreurs.

Planifiez les voyages en voiture soit peu de temps après la sieste, lorsque votre bébé est sec, nourri et d’humeur enjouée, soit lorsque votre petit est fatigué et que vous prévoyez une sieste prochaine. Ce sont vos fenêtres.

3. Installez des miroirs et fournissez des jouets

Les sièges auto sont généralement orientés vers l’arrière pendant les 12 premiers mois ou plus, ce qui est le plus sûr. Cependant, il n’est pas réconfortant pour le bébé d’être dos à vous – et croyez-moi, il n’est certainement pas réconfortant pour un parent de ne pas pouvoir voir le visage de son bébé. C’est pourquoi les miroirs conçus à cet effet sont indispensables. Certains sont même accompagnés d’accessoires amusants pour les rendre plus stimulants.

Les jouets sont généralement utiles pour occuper les petites mains dans la voiture. Le fait de les changer fréquemment et d’alterner différents jouets permet de conserver leur effet. Veillez toutefois à ne pas accrocher de jouets bruyants, car vous ne voulez pas réveiller votre bébé endormi (si vous avez cette chance) lorsque vous prenez un virage. Et assurez-vous que tous les jouets sont bien fixés afin qu’en cas d’accident, ils ne deviennent pas des projectiles. Si vous avez une petite fille ou un garçon, vous pouvez voir des exemples de jouets sur le site web www.enfantparfait.com. Par exemple, des cadeaux pour une fille de trois ans peuvent être trouvés sur ce lien.

4. Essayez d’utiliser l’écran d’un téléphone ou d’une tablette

Si rien d’autre ne fonctionne pour calmer votre petit dans la voiture, utilisez votre téléphone ou votre tablette pour le divertir avec un dessin animé ou des comptines. Bien que de nombreux parents souhaitent limiter le temps d’écoute de leur enfant, les avantages peuvent vraiment l’emporter sur les risques. Envisagez donc cette option !

Si vous pouvez vous permettre l’abonnement, YouTube Premium en vaut la peine pour la possibilité de télécharger des vidéos à regarder plus tard hors ligne et sans publicité.