L’appartement où vous êtes locataire a subi un dégât des eaux et vous vous demandez si c’est votre assurance habitation qui doit prendre en charge le sinistre ? Nous allons vous éclairer à ce sujet et vous expliquer ensuite comment procéder. 

fuite d'eau assurance locataire ou propriétaire

Fuite d’eau assurance locataire ou propriétaire : qui doit faire la démarche ?

En réalité, nous n’allons pas vous donner qu’une seule réponse, car cela dépend de la localisation de la fuite et de la période où cela se produit. En revanche, quelle que soit la situation, vous êtes tenu de prévenir votre propriétaire de la présence du dégât des eaux. 

  • Dans le cas où la fuite ne provient pas de l’appartement en lui-même, mais des parties communes, ce n’est pas à votre assurance d’intervenir. Il faut contacter le syndic de copropriété. C’est votre propriétaire qui va s’en charger. 
  • Si la fuite intervient juste avant l’état des lieux entrant ou après avoir signé l’état des lieux de sortie, là encore, ce n’est pas à votre assurance de payer. Le propriétaire devra voir avec la sienne. 
  • Vous avez une fuite à l’intérieur de votre logement, c’est donc à votre assurance de prendre en charge le sinistre. 
  • Si la fuite provient du logement voisin (qu’il se trouve à côté, au-dessus ou en dessous), c’est la compagnie d’assurance de votre voisin qui sera sollicitée. 

Comment gérer un dégât des eaux ? 

Si la fuite provient d’une canalisation, commencez d’abord par fermer le robinet d’arrivée d’eau, afin de limiter les dégâts, mais également l’électricité pour éviter un accident. Ensuite, comme nous vous l’avons dit, vous devez prévenir votre propriétaire de la situation. Vous pourrez alors contacter votre compagnie d’assurance. Vous devez le faire dans les 5 jours. 

À lire  Un guide complet pour trouver le meilleur adoucisseur d’eau

Pour contacter votre assureur, généralement, vous avez 3 solutions. La première est d’appeler directement le numéro d’urgence. Cela vous permettra d’obtenir plus rapidement la marche à suivre, notamment pour faire intervenir le plombier. En effet, votre assurance peut vous demander un professionnel agréé de leur réseau. La seconde solution est de faire votre déclaration depuis le site de votre assurance. Enfin, si vous avez téléchargé l’application mobile, vous pouvez aussi faire votre déclaration à cet endroit.

Pour vous faciliter la démarche, en plus de connaitre votre numéro de contrat d’assurance, nous vous conseillons de réunir toutes les factures, si le sinistre a occasionné des dégâts au niveau de vos biens. Pensez également à faire des photos du sinistre. Faites également en sorte de bien décrire la situation et de donner le plus de détails possibles. 

Si vous pouvez évidemment éponger l’eau qui s’est accumulée, vous devez absolument conserver les biens endommagés, jusqu’au passage de l’expert, voire de l’indemnisation. En effet, si le montant de l’indemnisation ne vous convient pas, vous serez amené à demander une contre-expertise. Cette démarche peut être prise en charge par votre assurance, si l’option a été souscrite. Il est donc important de prendre le temps de bien choisir votre contrat, afin de se prémunir des imprévus.