Actualités Maison & Travaux

Immobilier: les avantages et les inconvénients des semi-détachés

Les maisons semi-détachées sont ce que l’on appelle plus couramment des maisons jumelées. Le concept consiste à construire sur un même terrain deux maisons qui ne sont séparées entre elles que par un mur mitoyen. Le terrain n’est donc pas divisé et constitue ainsi la seule partie commune avec le mur séparatif des deux lots. Ce type de projet immobilier rencontre un vif succès auprès des jeunes ménages et présente de nombreux avantages. Voici donc ce que vous pouvez attendre d’une semi-détachée, aussi bien en positif qu’en négatif.

L’avantage du prix d’achat

Les maisons semi-détachées sont en principe moins onéreuses à l’achat que des maisons unifamiliales. Si vous prenez ainsi l’exemple d’un projet semi-détaché sur la Rive-Nord, vous constaterez que le terrain d’assise des deux lots est plus petit que pour une propriété occupée par une seule maison et le prix sera donc ainsi divisé entre les deux acheteurs.

Quant aux deux maisons, elles ont le même plan en réplique avec un effet architectural en « miroir ». Cela signifie que visuellement la façade paraît ne former qu’un tout indivisible avec cependant deux entrées distinctes et des éléments architecturaux que l’on retrouve des deux côtés (fenêtres similaires, perrons, escaliers, vérandas etc…)

Le promoteur va donc faire des économies au niveau de la conception des plans en ne réalisant en réalité qu’un seul et même bâtiment en réplique avec une séparation centrale. Les matériaux sont aussi les mêmes et c’est pour cela que l’on estime le prix d’achat d’une maison semi-détachée inférieure de 15 % à un achat de maison classique. Il n’est pas rare d’ailleurs de voire des rues entières de maisons semi-détachées et le constructeur a ainsi dupliqué son modèle en bénéficiant de prix de matériaux négociés aux meilleurs prix.

Les jeunes ménages qui veulent donc accéder rapidement à la propriété se tournent ainsi beaucoup vers ce style de bien immobilier qui coûte également moins cher à l’entretien. Le terrain commun étant plus petit, les frais de jardinage seront moindres et en cas de gros travaux sur les parties communes, ils seront partagés.

L’inconvénient de la promiscuité et moins d’espace

Si vous n’aimez pas entendre vos voisins alors la vie en maison jumelée n’est pas faite pour vous. Bien que ces dernières années les matériaux et normes de construction aient fait d’énormes progrès, l’absence de bruit dans un bâtiment semi-détaché est impossible à garantir.

A l’extérieur, vous serez aussi être tributaires du rythme de vie de vos voisins et devrez accepter d’en supporter les inconvénients : enfants qui se lèvent tôt et jouent dans le jardin, un chien qui aboie, les odeurs de barbecue et tous les bruits de la vie quotidienne.

Cette promiscuité est à bien prendre en compte lorsque l’on décide de vivre dans une maison jumelée et elle est aussi la conséquence de la taille réduite de ce genre de logement. Non seulement la cour est plus petite que dans une maison unifamiliale, mais la taille générale du logement est elle aussi plus réduite. C’est d’ailleurs pour cette raison que le prix d’achat est attractif et fait que l’on passera outre les quelques inconvénients qui viennent d’être énoncés.

A l’aise dans l’écriture, je partage avec plaisir divers articles. J’ai de nombreuses compétences que ce soit dans la rédaction, le design, le SEO… Appliquée et rigoureuse, je vérifie toujours mes sources.