La rénovation du sol est une rénovation de dix. Pourquoi ? Parce que c’est la chose la plus proche d’un appartement tout neuf… mais sans s’y installer ! Avant de choisir le matériau, il est important que vous sachiez clairement ce que vous voulez obtenir avec le nouveau sol : plus de lumière, créer une sensation d’espace, ajouter de la chaleur, moderniser votre maison… ? Si vous savez exactement ce que vous recherchez, il vous sera beaucoup plus facile de choisir le bon matériau et la bonne couleur.

Pour que vous puissiez faire un choix, voici les avantages et inconvénients de 5 matériaux différents.

5 formules pour faire le bon choix

– La couleur. Gardez cela à l’esprit car un sol clair donnera de la lumière et de l’espace, tandis qu’un sol foncé apportera de la chaleur à la pièce.

– La Texture. Les sols avec beaucoup de texture et de nombreux joints ont tendance à être difficiles à nettoyer.

– Sentir. Si vous n’arrivez pas à vous décider entre un matériau ou un autre, essayez-le ! Enlevez vos chaussures et sentez-le sur vos pieds : c’est le seul test qui vous donnera une sensation réelle.

– la résistance. Si vous avez des enfants, n’hésitez pas : choisissez-le stratifié. Il est solide, durable et résistera bien au jogging des petits.

– Le climat. Si vous vivez dans une région froide, rien de mieux que le bois. En revanche, s’il fait chaud, optez pour la fraîcheur de la pierre ou de la céramique.

Le plancher en liège

Le liège est un matériau de plus en plus populaire pour les sols et les murs. Les revêtements de sol fabriqués dans ce matériau résistent à l’humidité, repoussent les moisissures, sont antiallergiques et retrouvent leur état d’origine lorsqu’une forte pression est exercée sur eux.

À mesure qu’il gagne en popularité, il existe de plus en plus de designs et de finitions attrayants comme ce plancher de liège à Deux-Montagnes au Québec. Il permet d’adapter facilement les sols au style que vous souhaitez donner à votre maison. Et, bien sûr, c’est un matériau à très faible impact environnemental.

Le bois, le plus chaud

Avant d’opter pour le bois naturel, posez-vous la question suivante : cela me dérange-t-il s’il n’est pas toujours aussi beau qu’au premier jour ? Si la réponse est non, n’hésitez pas, car le bois est un produit naturel qui se transforme en vieillissant.

Les avantages. Il est chaleureux à l’œil et au toucher et ajoute de la valeur à tout espace. Il est écologique (veillez à ce qu’il soit certifié FSC ou PEFC et que les vernis utilisés soient naturels) et peut être installé sur le revêtement de sol précédent, à condition qu’il soit stable. Il peut être réparé sans perdre sa beauté et, avec un entretien minimal, il peut devenir un sol pour la vie. Si vous choisissez un plancher fixé au sol, vous gagnez également en stabilité et minimisez les bruits de pas.

La céramique, très polyvalente

Si vous recherchez un sol tout-terrain qui ne nécessite aucun entretien et qui est très résistant, le revêtement de sol en céramique est une très bonne option.

Les avantages : il est très polyvalent et s’adapte à tous les styles de décoration grâce à sa vaste gamme de dessins et de finitions qui imitent aussi bien la pierre naturelle que le métal ou le ciment.

À garder à l’esprit. Vous devrez vous accommoder des joints, bien que des formats XXL soient déjà sur le marché. Cependant, il s’agit de pièces plus coûteuses et plus délicates à installer, il est donc conseillé de les confier à un professionnel. La rupture d’une de ces tuiles peut coûter très cher.

La pierre naturelle, unique et fraîche au toucher

Quand la choisir ? Lorsque vous souhaitez un pavage naturel, élégant, durable et exclusif, car il n’y en a pas deux pareilles. Vous pouvez la choisir dans différentes finitions, du brut ou naturel, très à la mode, au brillant, qui crée des atmosphères sophistiquées et « luxueuses ».

Les avantages : c’est un revêtement de sol durable, aucun produit toxique n’est utilisé pour son extraction ou sa manipulation. Il est dur et résistant aux chocs, le granit plus que le marbre, facile à nettoyer et peut être installé sur le précédent.

A prendre en compte. La finition polie perd de son éclat avec le temps et pour le retrouver, vous devrez la polir à nouveau. Le marbre, et surtout le calcaire, très poreux, ne sont pas recommandés pour la cuisine, car ils sont sensibles aux taches et aux produits agressifs. Le granit est plus résistant mais, dans toute la maison, ses motifs marqués peuvent être fatigants.

Sol stratifié, résistant et polyvalent

Vous aimez l’aspect du bois mais vous recherchez une option moins chère et plus résistante aux taches et aux rayures ? Le stratifié est sans aucun doute votre meilleure option. Mais vous devez garder à l’esprit que, bien que moins cher, il n’est pas aussi durable que le bois.

Les avantages : avec le système click, il est facile à installer (un sol de 100 m2 peut être prêt en une journée). Il offre de nombreuses finitions et ne se décolore pas au soleil. Comme il est flottant, il peut produire un « effet tambour » lorsqu’on marche dessus, il ne peut pas être réparé et ne vieillit pas.