Covid 19 : principe et mode d’utilisation du Test antigénique

Avec toutes les informations diffusées sur les différents médias concernant les tests de dépistage de la COVID-19, il est normal qu’il y ait une certaine confusion à propos des tests et en quoi ils diffèrent. Il convient donc de préciser que les tests de la Covid-19 sont de 3 types : virologiques tels que la RT-PCR, antigéniques et les tests sérologiques ou d’anticorps. Les tests antigéniques sont capables de détecter la présence de certaines protéines du virus SARS-CoV-2 chez les porteurs potentiels. Ce test est effectué par un professionnel de la santé (médecin, infirmier, etc.).

Quel est le principe et comment sont utilisés les tests antigéniques ?

Les tests antigéniques permettent de détecter une infection au virus de la Covid-19 de manière fiable et plus rapide. En d’autres termes, ce type de test est capable de révéler l’existence des antigènes et fournit un résultat en quelques minutes seulement. Il est important de noter à cet effet que l’antigène est une substance étrangère qui oblige le corps à répondre en générant des anticorps afin de se défendre.

Utilité des tests antigéniques

Les tests antigéniques sont considérés comme très précis lorsqu’il s’agit d’un cas positif. Ils permettent ainsi d’identifier tout individu porteur de virus dans un court laps de temps et c’est là où réside tout son intérêt dans le contexte de crise sanitaire actuelle. Cela signifie que les personnes qui ont une charge virale élevée sont toujours positives. Pour mieux comprendre l’utilité de faire des tests antigéniques, il est nécessaire de prendre connaissance de tous leurs avantages.

Les tests antigéniques sont beaucoup moins chers que d’autres types. Ils sont ainsi beaucoup plus accessibles à toutes les catégories de citoyens. Les résultats sont obtenus au bout de quelques minutes, si bien qu’au lieu d’attendre jusqu’au lendemain, il est plus facile d’isoler la personne infectée par la Covid-19 bien plus tôt. Il est également possible d’effectuer ces tests sans ordonnance, dans un laboratoire, en pharmacie ou chez son médecin généraliste.

Comment fonctionne ce type de test ?

Les tests antigéniques fonctionnent en mélangeant le prélèvement obtenu dans le nez dans une solution, qui est en fait un réactif qui libère tous les constituants du virus et permet ainsi de libérer les protéines virales. C’est pour cette raison que ce test ne nécessite pas un laboratoire contrairement au test PCR, dont les prélèvements obtenus doivent être envoyés dans un laboratoire.

Il faut par la suite convertir l’ARN du virus en ADN, puis obtenir plusieurs copies de l’ADN, et ainsi identifier l’existence du virus, ou non d’ailleurs. La procédure de dépistage via un test PCR est donc plus longue et nécessite des professionnels et des équipements spécifiques. Le test antigénique par contre, présente les résultats comme un test de grossesse en quelques sortes.

Pour comprendre plus en détail les étapes du processus d’un test antigénique, il faut savoir que :

  • Un écouvillon ou coton-tige est inséré dans la narine du porteur potentiel. Il est tourné 3 à 4 fois puis retiré e son nez.
  • L’écouvillon est ensuite mis dans un tube contenant un réactif. On agite le tube à plusieurs reprises avant de retirer l’écouvillon.
  • Quelques gouttes sont ajoutées au dispositif du test. Il suffit d’attendre quelques minutes pour obtenir le résultat, qui s’affiche au bout de 15 à 30 min maximums.

La personne testée peut être reconnue porteuse de virus, deux lignes apparaissent sur la partie supérieure et inférieure du dispositif, ce qui signifie que le test est positif. Un résultat de test d’antigène positif est considéré comme précis lorsque les instructions sont soigneusement suivies, mais il y a une chance d’avoir un résultat faux négatif, ce qui signifie qu’il est possible d’être infecté par le virus, mais d’avoir un test négatif.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !