Compléments alimentaires

Des compléments alimentaires pour les profils

Les compléments alimentaires ne remplacent pas une alimentation saine, mais à certains moments de notre vie, comme la grossesse ou la vieillesse, ils peuvent nous aider.

Une alimentation saine est le meilleur moyen de garantir un apport optimal en vitamines et en nutriments, mais cela n’empêche pas l’offre de compléments alimentaires disponible sur le marché de devenir plus large et plus variée. Connaître leur fonctionnement et le moment où ils sont nécessaires nous aide à les utiliser correctement.

Que sont les compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires ou diététiques, comme leur nom l’indique, sont des produits créés pour compléter le régime ou l’alimentation. Parmi leurs ingrédients, on trouve des minéraux, des vitamines, des enzymes, des acides gras et des acides aminés.

Ce ne sont pas des médicaments, ils ne peuvent donc pas être utilisés en tant que tels, bien qu’ils soient parfois commercialisés avec des indications trompeuses pour soulager les symptômes ou guérir des pathologies. Ils ne peuvent pas non plus être considérés comme un substitut aux aliments traditionnels, leur objectif étant de fournir des nutriments qui, à des moments précis ou en raison de circonstances particulières, ne sont pas consommés en quantité suffisante.

Ils existent sous différents formats : gélules, liquides, poudres, pilules ou comprimés. Tous contiennent des informations sur la dose quotidienne recommandée, ainsi que les contre-indications, lorsqu’elles sont disponibles.

Quand les compléments alimentaires sont-ils recommandés ?

Les compléments alimentaires ne doivent jamais se substituer à un régime alimentaire équilibré et complet, bien qu’ils puissent contribuer à prévenir les carences nutritionnelles causées par une maladie ou une circonstance particulière.

Voici quelques-unes de leurs utilisations les plus courantes dans la suite de l’article.

Compléments alimentaires pour les femmes enceintes

Une carence en acide folique (vitamine B9) pendant la grossesse est liée à des problèmes de développement du fœtus et à un risque accru d’anomalies du tube neural. Il est donc recommandé d’augmenter sa consommation par le biais de certains aliments et sous forme de suppléments, avant et après la naissance. Le ministère de la santé considère également que des compléments de fer peuvent être recommandés, pour prévenir l’anémie ferriprive, ainsi que des compléments d’iode pour le bon développement du cerveau du bébé.

Compléments alimentaires pour les personnes âgées

Le troisième âge est une étape de notre vie à laquelle nous devons accorder une plus grande attention, en prenant grand soin de notre alimentation. Le manque d’appétit, la faible absorption de vitamines et de nutriments, ou la prise de certains médicaments, peuvent nous faire avoir besoin de l’aide d’un complément alimentaire pour compléter le régime.

La plupart des vitamines et des minéraux dépendent des enzymes digestives pour fonctionner correctement et tirer pleinement parti de leurs bienfaits, ce qui se perd avec l’âge. C’est le cas, par exemple, de la vitamine B12, qui est liée à la protection du cerveau et à une réduction des risques de dépression ou de démence.

Compléments alimentaires pour les végétariens

La vitamine B12 n’étant présente que dans les aliments d’origine animale, elle est également recommandée aux personnes qui suivent un régime végétarien ou végétalien. Si vous ne consommez pas de lait ou d’œufs, vous devez déterminer si vous avez besoin d’un supplément de fer ou de calcium.

Outre les cas mentionnés ci-dessus, les compléments alimentaires peuvent être bénéfiques pendant la ménopause, lors de la pratique de sports de haut niveau ou en cas de troubles de l’estomac ou de l’intestin empêchant la bonne absorption des nutriments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *