LOADING

Type to search

Un médicament contre le paludisme, le Lariam pourrait être interdit prochainement en France

3 mois ago
Share

Une association d’aide aux victimes des accidents dus à la consommation de médicaments lance une une action afin que le Lariam soit retiré des prescriptions médicales dans les pays où le paludisme sévit. Il est présent dans plus de 91 pays dont l’Asie, l’Afrique, l’Amérique. Ce remède s’est déjà vu interdire sa vente dans plus de 28 pays en raison de ses effets secondaires jugés très importants comme des hallucinations, des cauchemars, la confusion mentale.

Des médicaments

Le chanteur Stromae a été une victime de ce médicament, il a cru qu’il avait basculé dans la folie

Le paludisme également appelé malaria est une maladie transmise par un parasite, le moustique. Les symptômes sont la fièvre, des troubles digestifs mais parfois des complications sévères peuvent se produire, entraîner le décès du patient. La recherche travaille actuellement sur la mise au point de nouveaux traitements préventifs, curatifs, des vaccins afin qu’un jour la maladie puisse être éradiquée. Le paludisme sévit depuis des milliers d’années dans les zones marécageuses de la planète, près de 80% des cas, ainsi que 90% de la mortalité concernent l’Afrique. Les femmes enceintes peuvent souffrir de complications spécifiques à leur état (une anémie aggravée), un risque d’avortement spontané ou la naissance d’un nourrisson de faible poids sont aussi à redouter. La prévention reste essentielle, elle consiste avant tout la prise de médicaments anti-paludisme.

Toutes ces précautions ne suffisent pas à prévenir le paludisme

Les progrès réalisés à travers le monde ont permis de réduire les chiffres liés à la maladie, seul un vaccin pourrait s’avérer être efficace à plus de 80%. Les effets du Lariam avec son principe actif la Méfloquine sont reconnus, sa prescription est notamment interdite pour toutes les personnes souffrant d’antécédents de troubles neuropsychiatriques, de convulsions. Selon l’organisation mondiale de la santé, en 2014, un voyageur sur 10.000 prenant ce traitement présenterait des troubles majeurs graves, des risques moindre en comparaison de ceux du paludisme, plus de 429.000 décès en 2015. L’association des victimes des médicaments demande le retrait du Lariam, l’action lancée va t-elle porter ses fruits prochainement, se verra t-il supprimer des étals des pharmacies, dans ce cas précis, quel médicament les voyageurs prendront-ils lorsqu’ils se rendront dans les pays où le paludisme sévit ?

Des médicaments, Pixabay – stevepb

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *