Accueil / Actualités / Le 11 avril sera une journée mondiale dédiée à la maladie de Parkinson

Le 11 avril sera une journée mondiale dédiée à la maladie de Parkinson

A l’occasion de cette journée, l’association France Parkinson va essayer de mieux faire connaître la maladie, tenter de combattre les idées reçues, les préjugés qui laissent des traces douloureuses chez les patients. De nombreuses conférences, manifestations vont avoir lieu dans toute la France. Loin d’être marginale, la maladie de Parkinson touche plus de 200.000 personnes dans notre pays, plus de 25.000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Senior

La maladie de Parkinson est une pathologie dégénérative

Les traitements actuels permettent de mieux contrôler les symptômes moteurs. Rarissime avant 45 ans, elle touche plutôt les sujets âgés avec un pic vers 70 ans. Du côté des facteurs environnementaux, le rôle des pesticides a été établi, elle fait partie des maladies professionnelles du régime agricole. Cette pathologie est d’évolution lente, progressive. Les chercheurs tentent d’améliorer les traitements afin de réduire les symptômes mais surtout ils essayent de mettre en place de nouveaux médicaments capables de ralentir la progression de la maladie. Cette recherche s’accompagne également d’une volonté de mieux prendre en charge les patients, surtout le plus tôt possible. Contrairement aux idées reçues, aucun régime particulier n’est nécessaire, une alimentation  équilibrée est suffisante, l’activité physique est aussi importante, la danse, la stimulation intellectuelle, la vie sociale sont attitudes à adopter, c’est bénéfique pour les patients.

Mouvements ralentis, douleurs, crampes, tremblements, difficulté à se concentrer, à lire, à écrire, à parler, c’est le lot quotidien des personnes atteintes de la maladie de Parkinson

Cette pathologie, on n’en guérit pas, on n’en meurt pas mais on n’en souffre. Bien souvent les malades manquent de reconnaissance ce qui les pousse parfois à s’isoler. Cette maladie est connue depuis deux cents ans, les traitements médicaux ont fait de gros progrès, la qualité de vie des patients s’est aussi nettement améliorée mais on n’en guérit toujours pas. Le thème de cette journée mondiale 2017 consiste à vivre avec Parkinson. Le champion de boxe Mohamed Ali a découvert en 1984 qu’il était atteint de cette maladie, il a consacré plus de 32 ans de sa vie à la combattre, il est décédé le 3 juin 2016.

Senior, Pixabay – stevepb

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !