LOADING

Type to search

2,9 millions de personnes vivent dans des conditions très complexes

2 années ago
Share

Le dernier rapport que vient de fournir la fondation Abbé Pierre n’est pas bon, cela il fallait s’y attendre plus de 2,9 millions de personnes vivent dans des conditions sanitaires très préoccupantes et 2,1 millions ne possèdent même pas d’eau courante, de WC à l’intérieur du domicile, de douche personnelle, de chauffage et de coin pour la cuisine. Le rapport qui a été rendu jeudi et qui est annuel dresse le tableau d’une France malade et de Français qui vivent de plus en plus dans des conditions problématiques.

Accélérer l’accès aux logements à cause des conditions difficiles

Le chiffre le plus alarmant est celui des sans-abris il a fait un bond de plus de 50% entre 2011 et 2012, plus de 145.000 personnes se retrouvent à la rue, dans des hôtels ou dans des abris de fortune fabriqués de bric et de broc ou dans des centres d’hébergement toujours trop peu nombreux et où l’insécurité est souvent une problématique pour les occupants de passage. Le ministère du Logement au vu de ces résultats plus que mauvais pour notre pays et édifiants de réalisme va mettre en place d’ici trois mois l’accélération aux logements pour toutes les familles qui rencontrent de graves difficultés.

Un environnement nuisible qui a un impact sur la santé

Dans le rapport de la fondation Abbé Pierre, l’accent est porté sur les logements humides, mal chauffés, mal isolés ou se développent des moisissures qui sont rappelons-le des risques aggravants pour les maladies digestives, respiratoires et de la peau, mais également tous ces facteurs entraînent au quotidien une grande insécurité alimentaire et tout cela a évidemment des répercussions sur le travail, la vie sociale et sur la santé. Tout est fragilisé et ces personnes dans la précarité s’enfoncent dans la solitude où les multiples pathologies rallongent la facture déjà bien longue. Les intoxications au monoxyde de carbone sont très nombreuses dans ces appartements de fortune, plus de 1000 cas chaque année.

Un rapport qui illustre le manque de logements sociaux

La fondation Abbé Pierre a noté ces dernières années quelques avancées intéressantes, le chèque énergie qui va remplacer les tarifs sociaux pour le gaz et l’électricité d’ici 2018, mais la fondation demande plus de logements sociaux, le nombre de familles prioritaires au droit du logement opposable (DALO) sont de plus en plus nombreuses. Les promesses de constructions de plus de 500.000 logements par an dont 150.000 sociaux sont  loin d’être tenues. Les gouvernements qui se succèdent sont-ils fiers de ces résultats et de toute cette misère ?

SDF, Pixabay

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *