Accueil / Actualités / Assurance maladie : le nombre de génériques prescrits doit augmenter

Assurance maladie : le nombre de génériques prescrits doit augmenter

L’Assurance maladie veut que des économies soient faites et pour cela, elle demande aux médecins d’augmenter la prescription des médicaments génériques.

L'Assurance maladie et les génériques
[/media-credit] L’Assurance maladie et les génériques
L’Assurance maladie voudrait une économie de près de 3 milliards d’euros d’ici la fin 2015 dans le domaine de la santé. Pour cela, plusieurs pistes sont envisagées et celle concernant la prescription des médicaments génériques revient sur le devant de la scène. En effet, certains patients et parfois des médecins sont contre ces boîtes, car ils estiment que les molécules ne sont pas similaires. D’autres ont une version inverse et affirment que les génériques sont identiques aux médicaments traditionnels. Pourtant, l’Assurance maladie estime que l’augmentation du nombre de génériques pourrait être bénéfique.

L’Assurance maladie demande un « petit effort »

Le directeur général, Frédéric Van Roekeghem précise que l’économie réalisée avec une hausse des médicaments génériques prescrits serait de l’ordre de 500 millions d’euros. Dans cet entretien accordé à RTL, il explique les pharmacies proposent régulièrement les équivalents, mais tous les médecins n’ont pas encore rejoint le mouvement. Les praticiens ont donc tendance à prescrire des médicaments traditionnels en pointant du doigt ces génériques. Selon lui, les médecins sont invités à faire un « petit effort » notamment pour « mieux prescrire le médicament, moins d’antibiotiques, plus de médicaments génériques ».

L’Assurance maladie met l’accent sur les antibiotiques

Selon lui, cette méthode préconisée par l’Assurance maladie « permettrait de dégager des marges de manœuvre sans déremboursé les patients et d’introduire les innovations ». La France a fait de réels efforts ces dernières années puisque les génériques ont eu l’opportunité de prendre le relais, mais quelques problèmes sont observés dans le secteur des antibiotiques. Ces derniers ne doivent pas être systématiquement prescrits puisque dans certains cas de figure, ils sont totalement inutiles et les bactéries auraient tendance à se renforcer. Par conséquent, les antibiotiques deviennent moins efficaces lorsqu’ils sont constamment proposés.

resultat_officiels_du_bac

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !