Bactéries résistantes des tropiques : elles reviennent avec les voyageurs

Les tropiques sont entaché par tout un lot bien désagréable de bactéries résistantes. Ces derniers s’incrustent chez les voyageurs et ce souvenir ramené des vacances n’est pas pas enthousiasmant selon une étude.

Les tropiques
Les tropiques / Crédit Photo : Pixabay – PublicDomainPictures

Les vacances et ces destinations qui font rêvées, tout le monde voudrait ne serait-ce qu’une fois connaitre ces paradis où le soleil, les paysages, les plages de sable fin et tout l’exotisme qui entourent ces pays lointains nous font parfois oublier que tout n’est pas aussi rose.

Les bactéries résistantes s’invitent dans le voyage retour

Les congés terminés, on ramène avec soi des souvenirs, du bronzage, mais également des colocataires pas très sympathiques, de petites bactéries résistantes qui se logent dans le tube digestif. Certaines sont complètement inoffensives, mais d’autres, plus virulentes, sont responsables d’infections très graves et bien souvent difficile à soigner. Une étude vient de publier des résultats dans la revue « Clinical Infectiouis Diseases » et elle confirme malheureusement ces affirmations, cette enquête de santé publique a été réalisée sur 824 personnes, elles étaient parties en bonne santé pour un séjour dans une zone tropicale comme l’Amérique du Sud, l’Asie et à leurs retours, 51% des voyageurs étaient porteurs d’entérobactéries multirésistantes aux antibiotiques (EMR).

Ces EMR ont pu être éliminées en totalité trois mois après le retour de vacances pour 95% des personnes infectées. Ces microbes seraient favorisés par la prise d’antibiotiques massive parfois pour une simple diarrhée, le corps étant habitué, ils ne joueraient plus leurs rôles de guérison.

Au retour des tropiques, les bactéries résistantes se manifestent

Les auteurs de cette étude rappellent qu’il est absolument nécessaire lors de ces voyages à l’étranger d’observer quelques règles de prévention et d’hygiène, il faut pour se protéger de toutes ces bactéries nuisibles se laver les mains, laver les fruits et les légumes avant de les consommer, boire uniquement de l’eau en bouteille et éviter les glaçons et cela durant toute la période des vacances. Ces gestes de base peuvent enrayer la contamination et l’infection. Il faut également penser à se faire vacciner. Toute fièvre au retour des tropiques doit susciter une consultation médicale et surtout ne pas partir sans sa trousse médicale, la liste est à consulter sur le site de l’InVs qui publie des recommandations pour les voyageurs.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !