LOADING

Type to search

Tags:

Besançon : un bébé brûlé par un sèche-cheveux amputé du pied

4 années ago
Share

À Besançon, un bébé de deux mois a été brûlé au 3e degré par un sèche-cheveux. L’enfant a été amputé au niveau de son tibia.

Photo d'illustration d'un bébé

[/media-credit] Photo d’illustration d’un bébé

Les faits se sont déroulés à proximité de Besançon et plus particulièrement à Pontarlier dans le Doubs. L’enfant âgé de deux mois se trouvait sur le lit alors que la mère de famille avait laissé le sèche-cheveux allumé. Cette dernière selon le Figaro s’était endormie, le bébé était donc sans surveillance avec cet appareil. Le pied gauche a été brûlé au 3e degré à cause de l’air chaud dégagé. Les faits remontent au mois de mai 2012 et malgré l’intervention des médecins, ils n’avaient pas pu sauver le pied de l’enfant qui a été amputé au niveau du tibia.

Une condamnation à Besançon

Le tribunal correctionnel de Besançon a été saisi du dossier et la mère de faille a été poursuivie pour « blessure involontaire ayant entrainé une incapacité supérieure à trois mois ». Les réquisitions du procureur ont été comblées puisque la mère de famille a été condamnée à une peine de prison de huit mois avec un sursis. Elle a également écopé d’une obligation de soins psychologiques ainsi qu’une mise à l’épreuve de trois ans. Le journal précise que l’enfant a été retiré et placé dans une famille d’accueil.

La mère de famille s’est exprimée

Le bébé a désormais une prothèse et selon l’avocate des services sociaux, Me Céline Party, la petite fille « est vive, dynamique et vit bien malgré son handicap ». Le journal précise que la mère de famille a témoigné dans ce tribunal en expliquant qu’elle était « coupable. Je m’en voudrai toujours ». Le procureur a retenu l’accident, mais il a reproché à cette jeune femme d’avoir « refusé les aides proposées par les services sociaux » et « cumulé les maladresses ».

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *