Chikungunya : des malades référencés en France

Le chikungunya n’a pas épargné la France puisque le moustique tigre a atteint la France où plusieurs malades ont été référencés.

Chikungunya
[/media-credit] Chikungunya
Le chikungunya n’est pas à prendre à la légère puisque le moustique tigre est à l’origine de plusieurs maladies qui peuvent s’avérer mortelles. L’InVS a constaté que depuis le 1er mai près de 89 personnes ont été atteintes par le chikungunya ou la dengue. Certaines régions de France s’avèrent être davantage touchées comme la région PACA, les Midi-Pyrénées, le Languedoc-Roussillon, l’Aquitaine et même la région Rhône-Alpes. Au vu de la propagation inquiétante du chikungunya et de l’augmentation du nombre de malades, la commune de Banyuls-sur-Mer où le dernier cas a été référencé a décidé de mettre en place un traitement.

Des pulvérisations en France pour éviter la propagation du chikungunya

Toutefois, les volontés de la commune ont été perturbées par les habitants qui ont eu peur pour leurs cultures et leur santé. La préfecture a toutefois signifié qu’il fallait lutter contre le chikungunya et que les méthodes utilisées n’étaient pas nocives pour les habitants si toutes les règles étaient respectées. La propagation de la maladie est très rapide puisqu’elle repose sur un mode de transmission très simple. Un moustique a l’opportunité de piquer un malade et il devient ainsi un vecteur du chikungunya qu’il transportera jusqu’à une autre personne.

Des conseils pour lutter contre le chikungunya

Le chikungunya et la dengue sont donc sur le sol français et pour éviter la prolifération des moustiques, il est recommandé de vider régulièrement les bacs contenant de l’eau à l’extérieur ou de les protéger avec une moustiquaire. Si toutefois une personne venait à être piquée par un moustique transportant l’une de ces maladies, elle doit au plus vite consulter un médecin après avoir pris du paracétamol. Le chikungunya est une maladie infectieuse qui est réputée pour briser les os. C’est pour cette raison que les malades ont tendance à se courber.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !