Accueil / Actualités / CHU de Rennes : destruction polémique de médicaments valables

CHU de Rennes : destruction polémique de médicaments valables

Le CHU de Rennes est au centre d’une polémique liée à la destruction de médicaments. Ces derniers n’ont pas dépassé la date légale d’utilisation.

Médicaments
[/media-credit] Médicaments
Le CHU de Rennes est largement pointé du doigt à cause de sa pratique alors que dans le monde de nombreuses personnes n’ont pas l’opportunité d’avoir des médicaments ou d’accéder aux soins. Une polémique a donc été observée lorsque l’information qui n’a pas été commentée par le CHU s’est répandue notamment dans les médias. Il faut noter que la destruction de médicaments encore valables, c’est-à-dire que la date d’utilisation butoir n’a pas été dépassée a engendré une perte de plusieurs milliers d’euros. Un employé de la pharmacie du CHU de Rennes qui observe cette pratique précise que certains médicaments sont coûteux et ils peuvent aisément représenter « un mois de salaire d’un contractuel ».

Le CHU de Rennes pointé du doigt pour la gestion des médicaments

Le CHU de Rennes est donc au cœur d’un gaspillage et cette pratique a engendré de nombreuses questions. En effet, pourquoi la pharmacie se débarrasse-t-elle d’une multitude de boîtes de médicaments qui sont encore valables ? Ce gâchis selon l’un des employés de cette pharmacie du CHU de Rennes est expliqué par un dysfonctionnement informatique. En effet, le Centre Hospitalier Universitaire installé en Ille-et-Vilaine a recours à trois logiciels pour gérer les stocks des médicaments.

Des médicaments valables mal gérés par le système informatique de Rennes

Selon une information du Parisien, ils tombent régulièrement en panne et il faut noter que le robot Magmatic qui s’occupe de la gestion des stocks ne comble plus les attentes. Ainsi, certains services ont l’impression en interrogeant les logiciels que les médicaments sont manquants, mais ils ont été en réalité mal gérés par les systèmes. Par conséquent, les services commandent de nouvelles boites de médicaments et les anciennes sont mises à la poubelle avec celles qui sont périmées. Une polémique a donc largement été observée et les internautes n’ont pas hésité à partager leur colère sur les réseaux sociaux ou les fils de commentaires.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Maladie de peau

Maladie de peau : un fléau qui touche 16 millions de Français

Les maladies sont très diverses. La peau est l’enveloppe qui protège notre corps, elle est …

Un seul commentaire

  1. En Tunisie, nous sommes confrontés en permanence à des pénuries sur certains médicaments. En jeter qui servent encore est scandaleux

Réagissez !