Accueil / Actualités / Les confessions cathodiques de Frédéric Lopez sur son homosexualité dans sa propre émission

Les confessions cathodiques de Frédéric Lopez sur son homosexualité dans sa propre émission

Imprégné d’une charge émotionnelle intense, Frédéric Lopez, âgé de 49 ans, a fait un coming-out, à savoir assumer pleinement son homosexualité, lundi 7 novembre 2016, dans son émission quotidienne, Mille et une vies, diffusée à 13h55, sur la principale chaîne publique, France 2. D’une discrétion sans failles sur sa vie privée, le célèbre animateur, qui est également producteur, apprécié du grand public, s’est délesté du poids du secret, tout comme celui du silence, et ce devant des millions de téléspectateurs : cette confession intime était -notons-le- attendue.

Frédéric Lopez

Frédéric Lopez a choisi la bonne thématique et le bon invité de son émission « Mille et une vies » de ce lundi pour concrétiser enfin son coming-out

En effet, comme divulgué par Le Parisien, Frédéric Lopez a décidé, dans une démarche de sincérité exemplaire, d’être en adéquation avec lui-même (le fameux « Deviens ce que tu es » de Nietzsche), et ce désormais publiquement, d’où cet aveu cathodique, sur une partie de sa personnalité, dont il nous donne une pièce importante du puzzle. Le choix de s’assumer enfin devant les caméras et les projecteurs braqués sur lui, dont il est un habitué. a été motivé, par la thématique et l’invité de l’émission du jour : Pascal Pellegrino, un homosexuel, qui désirait absolument devenir père, a servi de déclic.

Les propos volontairement très simples de Frédéric Lopez sur son homosexualité avec une double volonté : être sincère avec lui-même et son public

Frédéric Lopez a parlé ainsi de l’homosexualité émouvante de son invité, tout en divulguant, en usant de la langue de Molière, sans aucun artifice, la sienne, pressentie par beaucoup, mais cette-fois entérinée : « Les histoires de mes invités me touchent. Et votre histoire me touche particulièrement, parce que j’ai vécu la même chose », confie l’animateur. « Pendant longtemps, j’ai eu peur de cette homosexualité que je ressentais. Aujourd’hui, je suis quelqu’un qui accepte. Tout le monde le sait autour de moi (…) J’ai choisi d’en parler pour la première fois. » Des propos très touchants.

Frédéric Lopez ne souhaite pas s’étaler davantage mais veut que l’on prenne les LGBT en ce qui concerne leurs préférences les plus intimes au sérieux

Frédéric Lopez a cependant spécifié : « C’est la première fois que j’en parle et ce sera la seule ». Il a également le privilège inestimable, d’avoir un enfant, âgé aujourd’hui de 17 ans, puisqu’il a rencontré son ex-compagne, très tôt, à l’âge de 20 ans. Ses aveux télévisuels sont également incitatifs, témoignage précieux puisqu’il est une personnalité, pour inciter à un coming-out libérateur, le cas échéant. Il a partagé ses fortes inquiétudes « parce qu’il y a des adolescents dans ce pays qui se suicident pour ça » (le taux de suicide des adolescents LGBT est en moyenne 4 fois plus élevé que dans le reste de la population).

Frédéric Lopez, CC Commons

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !