Accueil / Actualités / Le décalage horaire, a-t-il des effets néfastes sur l’horloge biologique ?

Le décalage horaire, a-t-il des effets néfastes sur l’horloge biologique ?

Les vacances ne sont plus très loin, les juillettistes vont bientôt boucler leurs valises pour peut être s’envoler vers un pays lointain. Ces quelques jours loin de chez eux, ils y ont pensé toute l’année, ils ont préparé l’itinéraire, repéré les restaurants, recherché les informations sur la culture locale, les lieux à visiter. Tout est pratiquement prêt, enfin presque car une chose ne peut être géré avant le départ, c’est le décalage horaire. Ses effets sont médicalement reconnus par la science, la médecine. Tout le monde peut être touché, certaines personnes peuvent être perturbées durant plusieurs jours.

Difficile de trouver le sommeil

Les effets du décalage horaire peuvent se manifester de différentes manières, la perturbation du sommeil est le symptôme le plus marqué par cette désynchronisation de l’horloge interne.

Le décalage horaire est un bouleversement pour l’organisme, c’est presque inévitable. Il se traduit par plusieurs problèmes :

  • Perturbation du sommeil, difficulté à s’endormir ou à rester endormi
  • Augmentation de la fatigue
  • Malaises diverses
  • Troubles intestinaux
  • Augmentation des périodes de somnolence
  • Manque de concentration

Les spécialistes sont unanimes pour dire que ces symptômes ne s’améliorent pas avec l’âge, ils sont souvent plus importants lorsque l’on voyage vers l’Est. Le décalage horaire agit sur l’horloge interne, la température corporelle, la pression artérielle et la sécrétion d’hormones s’en trouvent déstabilisées, d’où les maux ressentis.

Pour profiter pleinement d’un voyage sans trop de désagréments, existe t-il quelques trucs pour mieux s’y préparer, diminuer les effets sur l’organisme ?

Les chercheurs de l’université de Surrey au Royaume-Uni se sont penchés sur le sujet afin que les vacanciers puissent mieux profiter de leurs futurs voyages. Prendre ses repas à heures fixes est peut être une des solutions à envisager sérieusement, l’organisme arrive de ce fait à mieux se synchroniser. Des tests ont été effectués sur quelques volontaires. Les participants qui ont accepté cette expérience ont été séparés en deux groupes, le premier a pris les trois repas à heures fixes, ils n’ont pas été dérangés par le décalage horaire, le changement n’a pas influé sur l’état de fatigue, pour l’autre groupe, les organismes ont subi les effets néfastes, les repas n’ont pas été pris de façon raisonnés. Il est plus facile de s’adapter au décalage horaire en voyageant vers l’ouest. Vers l’est, les nuits, les journées sont plus courtes, c’est donc plus difficile à supporter. Bien préparer son voyage, c’est aussi anticiper les désagréments, le décalage horaire en est un.

Difficile de trouver le sommeil, Flickr – Vic

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

Réagissez !