Accueil / Actualités / Pour le dentiste, 4 Français sur 10 ne prennent pas rendez-vous

Pour le dentiste, 4 Français sur 10 ne prennent pas rendez-vous

Cette constatation est malheureusement un état de fait très regrettable, comme le rappelle l’union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) « personne n’est en bonne santé, s’il est n’est pas en bonne santé bucco-dentaire ». Pourquoi bon nombre d’entres nous attendons toujours le dernier moment pour aller consulter un dentiste ? La douleur réveille bien souvent le besoin de prendre un rendez-vous dans l’urgence. La raison financière est sans doute la première des raisons sans oublier également la peur du dentiste.

Le prix de la consultation chez le dentiste et les différents soins représentent de grosses sommes d’argent

Les Français qui ne possèdent pas des mutuelles adaptées se refusent à aller chez le dentiste. La consultation dite de base est pourtant prise à 100%, 70% par l’assurance maladie et 30% par la complémentaire, mais il est bien rare qu’un seul rendez-vous suffise et c’est à partir de ce moment que les choses vont se compliquer pour bon nombre de patients. La prévention reste alors le meilleur moyen de garder de bonnes dents et de ne pas faire exploser la facture. La mauvaise santé bucco-dentaire peut avoir des conséquences très graves pour l’organisme. Les caries ne sont pas non plus une fatalité, le réflexe du brossage des dents doit être quotidien et il faut dès le plus jeune âge apprendre aux enfants ce geste essentiel et cela doit passer par des jeux ludiques, laisser l’enfant choisir sa brosse à dents et son dentifrice.

De nos jours, plus de 4 Français sur 10 ne consultent pas un dentiste

Pourtant un rendez-vous annuel dès l’âge d’un an est recommandé tout au long de sa vie. Si l’on laisse les bactéries buccales se propager dans la bouche, elles peuvent migrer dans le sang et atteindre le cœur, les articulations, les reins, les yeux d’où l’importance d’une bonne hygiène dentaire. Les personnes souffrant de diabète doivent être également vigilantes, toutes les infections des gencives aggravent la pathologie. Les personnes en situation de handicap plus de 70% avouent avoir cessé les soins dentaires. La Croix Rouge Française estime à plus de 3 millions d’enfants pauvres en France qui n’ont pas accès aux soins des dents. Selon l’OMS, les affections bucco-dentaires sont les maladies les plus répandues dans le monde et même si en 20 ans, le nombre des caries des enfants a été divisé par quatre, il y a encore de nombreux progrès à faire. Le 20 mars prochain aura lieu la journée mondiale de la santé bucco-dentaire alors souriez et prenez un rendez-vous chez votre dentiste pour un contrôle.

Dentiste, Pixabay – jarmoluk

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Restaurant

Nantes : une septuagénaire, signalée pour disparition inquiétante, retrouvée pour une note de restauration impayée

Une dame dépressive, âgée de 70 ans, a été mise en examen et placée en …

Réagissez !