Accueil / Actualités / Dépister les 1ers signes, un million de Français touchés par la DMLA

Dépister les 1ers signes, un million de Français touchés par la DMLA

La dégénérescence maculaire liée à l’âge, plus d’un million de retraités sont concernés par l’atteinte de leur macula (deux millimètres de rétine), la gêne ressentit peut altérer la lecture, regarder la télévision, prendre des photos, mettre une clé dans une serrure deviennent des gestes invalidants. Dès l’âge de 50 ans, si l’on perçoit déjà pour un œil, une mauvaise perception des contrastes, une déformation des lignes droites, il est vivement conseillé de prendre un rendez-vous avec un ophtalmologiste.

Ophtalmologie

Une campagne pour améliorer le dépistage

Les facteurs de risques de la DMLA sont en partie les antécédents familiaux, l’âge avancé, l’hypertension artérielle, l’obésité, la consommation de tabac. Les journées nationales de la macula auront lieu du 27 juin prochain au 1e juillet, l’objectif premier, améliorer le dépistage des troubles oculaires chez les plus de 55 ans. Cette campagne de sensibilisation est mise en place par l’association DMLA, la société française d’ophtalmologie, la fondation macula, le syndicat national des ophtalmologistes français. La prévention passe obligatoirement par un dépistage le plus tôt possible, ce qui permet de conserver sa vision quand la maladie est encore aux prémices des signes annonciateurs. Aucun traitement actuel ne permet de traiter la maladie, les traitements existants ralentissent seulement l’évolution de la pathologie.

Connaitre les problèmes liés à la DMLA

L’arrêt du tabac, la perte de poids sont fortement conseillés pour éviter ce désagrément oculaire même si la preuve ne soit pas vraiment établie quant à l’évolution de la maladie. Le traitement préventif par augmentation d’antioxydants s’est révélé être sans efficacité reconnue. Des progrès sont réalisés en laboratoire, ces recherches pourraient apporter d’ici une dizaine d’années, un certain confort visuel pour l’être humain. Sans traitement, dès les premiers signes, le risque de cécité invalidante atteint un peu plus de 10%. La campagne durant cette semaine de sensibilisation, d’informations sera gratuite, anonyme, elle s’adresse plus particulièrement au plus de 55 ans, d’autres pathologies peuvent également être mises en évidence, d’où l’intérêt de se faire dépister le plus tôt possible.

Ophtalmologie, Pixabay – tpsdave

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !