Seniors

EHPAD et maisons de retraite : les Français veulent être chez eux

Même en cas de dépendance, les Français ne veulent pas entendre parler d’EHPAD. Une concentration de grande ampleur sur le thème grand âge et autonomie a été menée de fin 2018 à 2019. Il en ressort un rapport mettant en évidence que le maintien à domicile de personne devenue dépendante est privilégié soit en l’aidant financièrement soit matériellement. L’option du placement dans une institution spécialisée reste la dernière solution à envisager.

L’EHPAD  s’avère de moins en moins envisageable

En 2017, ce sont plus de deux tiers des Français qui estimaient cette solution comme étant une vraie perspective. Il en ressort que le placement dans un établissement spécialisé reste un déracinement, une rupture difficile à vivre sur de nombreux plans. Maintenir la personne âgée à domicile, c’est une façon de préserver jusqu’au bout un environnement rempli de souvenir, des conditions de vie favorables avec la liberté et une meilleure autonomie. Si les Français aspirent à demeurer physiquement chez eux le plus longtemps possible, ils se demandent aussi pourquoi on ne traite pas mieux la dépendance.

Il faut un important financement

Depuis 2011, on peut repérer une baisse de la part des individus se déclarant aidants. Ils disent simplement avoir le sentiment de n’être pas assez considérés par les pouvoirs publics. Il reste bien des choses à faire dans ce domaine, mais le financement est important. Les seniors français souhaitent rester chez eux pour leurs vieux jours pourtant, ils sont une minorité à adapter leur logement. En 2050, près de 12,1 millions de personnes devraient être âgées de plus de 75 ans en France. Selon les dernières projections de l’INSEE, face à ce constat, c’est le choc de la gestion de la dépendance qui interpelle notamment d’un point de vue financier. Une part importante de la population déclare que l’adaptation du logement des personnes âgées est l’un des moyens pour remédier aux problèmes de dépendance.

L’EHPAD, un terme qui ne fait plus rêver

L’EHPAD du futur, comment pourrait-on l’imaginer ? Sans doute avec une multitude de robots, de services automatisés pour assister les personnes âgées. Il est tout de même difficile de se projeter dans un tel futur. Ce qui est certain, c’est que l’EHPAD de demain ne devra pas ressembler à celui d’aujourd’hui. Rien que le nom fait peur et franchement, on n’a pas envie d’y entrer. C’est l’une des raisons pour laquelle les Français veulent vieillir chez eux. L’EHPAD actuellement n’est pas pensé pour le confort des résidents, mais pour optimiser le travail des soignants. Celui du futur devra être réalisé en fonction des attentes, des besoins des seniors, installé dans un endroit où il fait bon vivre et qu’on a juste envie d’appeler son chez-soi. On est très loin de cette description, souhaitons qu’un jour nos aînés soient mieux considérés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *