Senior

Un guide pour choisir un EHPAD ou une maison de retraite sans se tromper

Vous projetez d’intégrer un établissement ou l’un de vos proches a besoin d’entrer dans un EHPAD ou en maison de retraite ? Suivez le guide.

Comment avoir la liste des lieux accueillants des personnes du troisième âge ?

Internet est pratique pour trouver la liste des établissements dans la région de votre choix, mais pas seulement. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’outil informatique ou que vous souhaitez des conseils de professionnels, renseignez-vous auprès du conseil départemental, du CCAS ou du CLIC. Votre caisse de retraite complémentaire peut aussi vous guider s’ils ont des places disponibles dans un établissement partenaire. Enfin, le bouche-à-oreille est une solution, mais prudence, car les goûts et les couleurs varient en fonction des personnalités.

Choisissez un lieu adapté à vos besoins

Il existe de nombreux établissements pour personnes âgées. Leur accueil varie en fonction de l’état de santé et des besoins des résidents. Si vous êtes autonomes, sans difficulté particulières et désirant juste une collectivité pour vivre, les résidences pour l’autonomie ou de services sont pour vous. Si votre proche ou vous-même avez besoin d’accompagnements dans la vie quotidienne, les EHPAD (établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes) seront une solution. Ces derniers sont à même d’accueillir les patients souffrant de la maladie d’Alzheimer entre autres. Enfin, si votre proche a besoin de surveillance constante et de soins lourds, les ULSD (unités de soins de longue durée). Pensez également aux familles d’accueil qui offrent beaucoup d’avantages.

A la recherche du lieu de mes rêves

Une fois défini le style, il faut choisir là où vous souhaitez vivre. Pour cela, réfléchissez à vos envies. Si vous avez un mari, des enfants, des amis ou des activités chers à votre cœur dans la ville où vous résidiez, concentrez vos recherches dans ce périmètre. Si vos enfants sont dans une autre région et que rien ne vous retient près de votre ancien domicile, allez visiter des lieux proches de leur lieu d’habitation. Si vous êtes l’aidant ou l’enfant de la personne âgée, essayez de discuter avec elle ou prenez en compte vos habitudes de vie afin de pouvoir lui rendre visite.

Combien ça coûte ?

Autre élément important : le tarif. Il est primordial de savoir ce qui est inclus dans le prix et ce qui est optionnel. D’un établissement à l’autre, les variations de tarifs vont du simple au double. L’entretien du linge, les repas, les soins, les animations, demandez au chef d’établissement de tout vous lister en détail avant de vous déplacer. Vous pourrez ainsi voir le coût de revient mensuel et demandez des aides tels que l’ASH, les APL ou l’ALS si vous êtes éligibles pour ces droits.

Deux visites valent mieux qu’une

Vous savez où et combien ? Parfait ! Il est temps de vous mettre en route et d’aller visiter pour de vrai ce lieu qui vous accueillera. Si vous n’êtes pas la personne concernée, déplacez-vous avec elle tout de même. Son ressenti et son avis sont primordiaux. L’équipe soignante appréciera également de rencontrer le futur résident afin de voir s’ils sont capables de répondre à ses besoins.

Avant de pousser la porte, faites un tour du quartier si vous ne le connaissez pas. Les trottoirs, les transports, la situation géographique et les services alentours doivent répondre à vos envies afin de garder vos repères. L’endroit doit aussi vous sembler joli et agréable. Si vous êtes véhiculés, un parking est indispensable.

Viendront ensuite la rencontre avec le personnel et les questions d’organisation. Demandez l’organisation des journées, si vous pouvez recevoir et quand, si vous pouvez avoir un animal de compagnie. N’oubliez pas de revenir aussi souvent que nécessaire. Bonne future installation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *