Accueil / Actualités / Espagne : la diphtérie revient après 28 ans d’absence

Espagne : la diphtérie revient après 28 ans d’absence

C’est dramatique en Espagne, la diphtérie est de nouveau à l’ordre du jour alors qu’elle avait été éradiquée il y a 28 ans. Un garçonnet a été atteint.

Vaccination contre la diphtérie
Vaccination contre la diphtérie / Crédit Photo : Pixabay – PhotoLizM

La diphtérie était éradiquée depuis plus de trente ans et pourtant un cas a été décelé en Espagne. Un petit garçon âgé de six ans ayant contracté la maladie a été hospitalisé en soins intensifs. Les autorités sanitaires du pays l’ont annoncé. L’enfant domicilié en Catalogne, une région proche d’une soixantaine de kilomètres de la frontière française. Cette vaccination est pourtant obligatoire, mais le petit garçon ne l’était pas, actuellement admis à l’hôpital il suit un traitement anti-diphtérie, celui-ci étant très complexe à trouver au vu de la rareté de la maladie. Le ministère de la Santé a dû faire appel à l’Organisation mondiale de la Santé et c’est l’ambassade de Russie qui a finalement amené le traitement nécessaire à l’enfant par avion de Moscou.

150 personnes susceptibles d’avoir contracté la diphtérie en Espagne

Les autorités espagnoles sont pour l’instant très inquiètes, car le petit garçon a été en contact avec de nombreuses personnes, environ 150, il revenait d’un voyage scolaire. La diphtérie étant une maladie extrêmement contagieuse, la contamination a pu être importante si d’autres personnes fréquentées par l’enfant n’étaient pas vaccinées. La diphtérie est une angine avec des membranes à l’entrée des voies respiratoires, elle se transmet par les sécrétions rhinopharyngées, des plaies cutanées, la maladie entraîne la mort par asphyxie, il existe deux types de pathologies, la diphtérie respiratoire et cutanée. La vaccination est obligatoire depuis la loi du 25 juin 1938, la diphtérie  est également sur la liste des maladies infectieuses à déclaration obligataire.

Le cas en Espagne est-il le fruit des anti-vaccins ?

En France, huit cas ont été recensés en 2002 et 2012 selon les données de l’Institut Pasteur. Malgré de nombreuses campagnes qui alertent sur l’intérêt des vaccins, c’est le seul moyen d’éradiquer certaines maladies dangereuses, voire mortelles, les anti-vaccins font de plus en plus parler d’eux. Les services de santé déplorent cette situation, car elle mène à des irresponsabilités comme le cas déclaré en Espagne.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !