LOADING

Type to search

Etats-Unis : les médecins ne peuvent expliquer pourquoi un enfant de 7 ans a dormi 11 jours sans interruption

1 mois ago
Share

C’est une hallucinante histoire qui pourrait être assimilée à un canular : celle de Wyatt Shaw, un jeune américain de 7 ans, qui est resté plongé, de façon imperturbable, dans un sommeil de plomb, durant 11 jours, sans aucune interruption, d’après USA Today. Le garçon, originaire du Kentucky, s’est finalement tout de même réveillé, certes au grand soulagement de ses parents mais en ne cessant, en aucun cas, d’intriguer, les médecins de toute la planète qui se heurtent à ce mystère, au caractère qui est, pour le moins, scientifiquement inexplicable et tout à fait inédit. L’absence de cas antérieur rend le mystère encore plus opaque. Suivez le déroulé factuel des mésaventures de Wyatt.

Un enfant dort

La maman de Wyatt Shaw a essayé vainement de réveiller son fils qui s’est endormi, comme par magie, d’une façon instantanée et profondément, pendant onze jours durant

Au lendemain d’un mariage, aux dires de sa maman, le jeune américain, pris de fortes céphalées, avait dû se recoucher au plus vite. C’est à partir de cet instant que tout a basculé avec l’immersion de Wyatt Shaw dans un sommeil étonnant parce que long et profond. Sa mère, impuissante, a bien tenté de le réveiller mais vainement : « J’essayais de le réveiller mais il se rendormait aussitôt », a-t-elle confié à notre source. Elle a de même ajouté que « quand il ouvrait les yeux, c’est comme s’il n’était pas là, c’était terrifiant« . Ce côté mort vivant de par la simple absence de réaction au niveau oculaire peut effrayer.

Même hospitalisé, aucun miracle scientifique ne perce le mystère des onze jours continus de sommeil de l’enfant : son réveil est provoqué grâce à un simple antiépileptique

Une décision est prise pour comprendre l’incompréhensible. Le jeune garçon est transféré dans le service pédiatrique de l’hôpital Norton à Louisville (Kentucky) où pendant ses onze jours de sommeil, son cerveau est placé sous observation et une batterie de tests sont effectués et hélas sans le moindre résultat explicatif. Le réveil a été provoqué par l’emploi d’un médicament à visée antiépileptique. A son réveil, notre cher patient était totalement inapte à bouger et parler (handicap qui s’est estompé). Wyatt Shaw a profité d’un weekend avec les siens. Il va aller deux semaines dans un centre de repos.

Un enfant dort, Pixabay – yc0407206360

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *