Accueil / Actualités / Etudiants : le stress augmente notamment à Lyon

Etudiants : le stress augmente notamment à Lyon

La vie des étudiants en France est-elle aussi mauvaise que les sondages le disent ? S’est-elle vraiment dégradée au fil des années dans certaines  universités ? L’enquête vient d’être publiée par « EmeVia », le réseau national de mutuelles étudiantes de proximité qui est en partenariat avec le CSA et malgré la bonne santé relative des étudiants, le mal qui rongerait les étudiants serait le stress, l’angoisse du lendemain et un certain mal de vivre.

Les résultats de cette enquête d’EmeVia sont quelque peu inquiétants, la situation des étudiants se dégraderait au fil des années malgré une bonne santé pour 95% des sondés, 14,6% seraient angoissés par rapport à leur avenir contre seulement 11,9% en 2013, 8,4% avouent même avoir eu des pensées suicidaires dans les douze mois précédents. L’étude révèle également que les étudiants ont dans l’ensemble une détérioration de leur sommeil, 22,5% dorment très mal, 58,8% déclarent dormir entre 6 et 7 heures alors que normalement entre 18 et 25 ans les jeunes devraient comptabiliser entre 7 et 9 heures de sommeil pour être en bonne santé, 13% dorment moins de 6 heures par nuit, un étudiant sur dix prend des médicaments, 5% avouent aussi avoir une mauvaise alimentation.

Le stress augmente lorsque la solitude des étudiants est présente

Tous ces paramètres augmentent le stress, les filles ressentent plus le mal de vivre 49,4% contre 26,9% pour les garçons et ce qui demeure le plus grave dans les résultats publiés par ce réseau de mutuelles étudiantes c’est que 52,3% des jeunes interrogés avouent n’avoir personne à qui parler lorsqu’ils se trouvent dans ces situations de désarroi, de stress et de mal de vivre.

L’étude d’Emevia inquiète le monde des étudiants

De nombreux experts recommandent une pratique sportive régulière pour tous les étudiants ainsi qu’une meilleure alimentation plus saine et plus variée, ce n’est pas toujours facile à réaliser, le temps peut manquer ainsi que l’argent pour mieux se nourrir. Depuis 1999, EmeVia publie tous les deux ans un nouveau sondage, le but, mieux connaitre la vie des étudiants, leurs attentes, leurs problèmes. Les détails de l’enquête sont à consulter sur le site « nouveaux maux des étudiants ».

Etudiants, Pixabay – Komsomolec

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Enfant

La générosité des internautes va permettre au petit Louis, âgé de cinq ans, d’apprendre à manger normalement

L’histoire du petit Louis, dont vous connaissez peut-être des épisodes, en est presque à son …

Réagissez !