Grippe : votre date de naissance aurait un impact sur votre probabilité de l’attraper chaque année

La date de naissance d’un individu serait déterminante sur sa probabilité d’attraper la grippe saisonnière, qui se joue de nous sournoisement, d’une année à l’autre, en mutant malicieusement. Une telle incidence pourrait avoir un impact sur les campagnes de vaccination, renouvelées chaque année, et destinées à un public spécifique, privilégiant pour l’instant, nos très chers papy-boomers.

Votre date de naissance et la souche virale de votre première grippe infantile joueraient un rôle-clé protecteur contre la grippe qui se renouvelle tous les ans

Des chercheurs de l’Université d’Arizona (Etats-Unis), dont les travaux ont été publiés dans la revue Science, viennent d’écrire une nouvelle page d’histoire, concernant la grippe saisonnière. qui peut pourrait passer pour un subterfuge astrologique, mais est indéniablement scientifique : à votre grande surprise, retenez bien, que la première grippe, contractée lorsque vous étiez enfant, directement liée à vote date de naissances, serait celle d’une souche, à laquelle vous seriez insensibles, sur le plan immunitaire. Cette donnée est primordiale, pour anticiper si la grippe, sujette à des mutations, vous aura dans sa ligne de mire, durant cette année. Depuis la publication de l’étude, vendredi dernier, les spéculations vont bon train, pour la prise en compte de la date de naissance, qui pourrait révolutionner les campagnes de vaccination, dans l’avenir.

La grippe saisonnière se décline en trois types A, B, et C, dont seuls les deux premiers, pouvant être dangereux, sont à prendre en compte, sous nos latitudes tempérées

La grippe saisonnière est une infection virale aiguë provoquée par un virus grippal. Il existe trois types de grippe saisonnière – A, B et C. Les virus grippaux de type A se subdivisent en sous-types en fonction des différentes sortes et associations de protéines de surface du virus. Parmi les nombreux sous-types des virus grippaux A, les sous-types A(H1N1) et A(H3N2) circulent actuellement chez l’homme. Des virus grippaux circulent dans toutes les régions du monde. Les cas de grippe de type C surviennent beaucoup moins fréquemment que ceux des types A et B. Ceci explique pourquoi seuls les virus grippaux A et B entrent dans la composition des vaccins contre la grippe saisonnière, d’après les spécificités de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), dont l’acuité est bonne.

Des campagnes de vaccination, avec une fréquence annuelle, pourraient ainsi gagner en efficacité, en prenant en compte, votre date de naissance primordiale 

La campagne 2016 de vaccination contre la grippe saisonnière se déroule du 6 octobre 2016 au 31 janvier 2017 dans l’hémisphère nord, en France métropolitaine, Martinique, Guadeloupe et Guyane. Le calendrier vaccinal 2016 fixe la liste des populations éligibles à la vaccination. La stratégie vaccinale vise à protéger les populations les plus vulnérables, pour lesquelles la maladie représente un danger, dans l’objectif de réduire le risque avéré de décès ou de complications graves en cas de grippe. Pour elles, le vaccin est gratuit. C’est là que la date de naissance serait à prendre en compte, pour une conception actualisée des vaccins à venir, et une prescription personnalisée, pour une immunité des plus fortes.

 

Etat grippal, Pixabay

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *