LOADING

Type to search

Grippe : les Français s’interrogent sur l’efficacité du vaccin

2 semaines ago
Share

Les personnes qui ont été vaccinées l’année dernière auraient été protégées dans 20 à 30% des cas. Ce taux faible pourrait être à nouveau observé pour cette année 2017-2018. Normalement, l’efficacité d’un vaccin contre la grippe tourne théoriquement entre 40 et 70%. Rappelons que ce virus est une infection respiratoire d’origine virale qui se manifeste par des éternuements, une toux, des frissons, un nez encombré, une fatigue tenace, une forte fièvre. La plupart des symptômes disparaissent au bout d’une semaine ou deux. La grippe est très contagieuse, c’est pour cela qu’elle est responsable souvent d’épidémies importantes en hiver.

Grippe

L’année dernière, la grippe a été responsable de plus de 14 400 décès surtout chez les personnes âgées

Tous les individus à risque ont reçu à domicile un bon de vaccination les incitant à se rendre au plus vite chez leur médecin traitant, leur pharmacien (dans certaines régions pilotes) pour se faire vacciner. Le slogan de cette année pour encourager une couverture vaccinale importante a été « ne laissons pas la grippe nous gâcher l’hiver« . Comme annoncé en mai dernier, pour les régions Auvergne Rhône Alpes, Nouvelle Aquitaine, les pharmaciens pourront vacciner les adultes contre la grippe dans le cadre d’une expérimentation pour une durée de trois ans. Les fabricants du vaccin utilisent les œufs de poule pour cultiver les souches du virus de la grippe, ces vaccins ne sont pas capables de protéger la population à 100%. Les fêtes de fin d’année sont en général une période propice à la propagation des épidémies, la grippe ne fait pas exception à la règle. C’est pourquoi il est important de connaître quelques gestes afin de s’en prémunir, éviter les contacts avec les malades, se laver les mains à l’eau, au savon, se couvrir la bouche, le nez en cas d’éternuement, de toux, utiliser des mouchoirs jetables…

Il y a plus d’un mois que les campagnes de vaccination contre la grippe ont commencé

Une étude publiée dans les comptes rendus de l’académie américaine des sciences a démontré que l’année dernière, l’efficacité du vaccin avait été plutôt très limitée. Cette année, il semblerait que les faits se reproduisent mais il est encore trop tôt pour en être certain. Les chercheurs mettent directement en cause le mode de production du vaccin. Faut-il alors renoncer à se faire vacciner sous prétexte que les effets du vaccin ne soient pas optimum à 100% ? Le professeur Bruno Lina, spécialiste de la maladie a répondu à cette question très clairement, « surtout pas« , car cette année, on ne sait pas si le virus de la grippe sera plus complexe. Le vaccin en circulation est beaucoup plus efficace pour une grippe de type B ou pour une H3N1, donc, il est tout de même plus prudent de passer par la case vaccination. Il vaut mieux être protégé un peu que pas du tout. Les personnes fragilisées ainsi que les plus de 65 ans doivent se faire vacciner.

Grippe, Pixabay – ErikaWittlieb

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *