Accueil / Actualités / Hitler bébé : des personnes l’auraient-elles tué ?

Hitler bébé : des personnes l’auraient-elles tué ?

Could you killed a baby Hitler ? Cette question est bien loin d’être restée sans réaction de la part de tous les internautes. Le magazine « New-York-Times » a posé cette question à ses lecteurs vendredi. Est-ce parce que le livre « Mein Kampf » va être réédité, que les unes de magazines renchérissent sur cet homme, bourreau de la Deuxième Guerre mondiale ou n’est-ce qu’une question polémique ? Malgré l’étonnement à la lecture de cette phrase étrange, il demeure que la réaction des lecteurs d’aujourd’hui peut se révéler être très intéressante.

Hitler
Hitler / Crédit Photo : Wikimédia – Bundesarchiv

Certains internautes ont cru que cette question quelque peu étrange était directement liée à un piratage du compte Twitter du journal en question, mais en fait, il n’en était rien, la question était bien réelle. Les médias américains ont pour la plupart évoqué que ce sondage était dans un premier temps étrange, beaucoup n’ont pas donné leurs avis et n’ont pas répondu à la question. « Pourriez-vous tuer Hitler bébé », le « Washington Post », ce magazine bien connu et très sérieux a publié un édito sur son site en notifiant qu’il ne fallait pas tuer Hitler petit, mais qu’il aurait fallu l’élever bien mieux.

Le bébé Hitler aurait été tué par 42 % des lecteurs

L’élever différemment aurait-il changé sa personnalité ? La réponse, personne ne peut y répondre. La question qui a été posée a provoqué de multiples réactions sur internet, les lecteurs de ce quotidien ont répondu à cette question, 30% ont opté pour ne pas tuer Hitler petit, 28% sont restés incertains et 42% ont répondu de façon déterminée qu’il fallait tuer Hitler nourrisson.

Le New York Times à l’origine d’un débat houleux sur le nouveau-né Hitler

Le New York Times a réagi face à ces nombreuses polémiques et il s’est défendu d’un « LOL » en indiquant que cette question était un message visant à provoquer des discussions. Cette question n’est pas passée inaperçue, mais elle a eu le mérite de faire réagir. Qui aurait pu penser que ce bébé au visage angevin allait quelques années plus tard, plonger le monde dans l’horreur, la cruauté, la déportation de plusieurs millions de personnes innocentes.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cancer

Octobre rose : se concentrer davantage sur le dépistage du cancer du sein

La ligue veut pour cette édition 2017 retrouver le message initial, celui de la mobilisation …

Réagissez !