LOADING

Type to search

IST et MST : les applications de rencontres en cause

3 années ago
Share

Les IST et les MST semblent se multiplier à cause des applications de rencontres comme Tinder. Elles sont mises en cause.

Application sur un téléphone

Application sur un téléphone / Crédit Photo : Pixabay – relexahotels

Une prévention semble nécessaire au vu du constat affligeant qui a été fait. Le nombre d’IST et de MST semble se multiplier de façon dangereuse et la cause serait à chercher des applications de rencontres. Ces dernières comme Tinder proposent de partager des relations intimes avec des inconnus et les protections semblent être parties aux oubliettes. À croire que les utilisateurs de ces applications ont totalement oublié qu’il y avait dans la nature des maladies très graves et mortelles. Les comportements à risque sont donc multipliés avec ces rencontres d’un soir et cela signe le retour de plusieurs infections.

Le nombre de MST et d’IST croît à cause des applications de rencontres

Mis à part le Sida, d’autres MST et IST sont dangereuses pour la santé, Rhode Island nous révèle que la syphilis est de retour et de manière très inquiétante. En effet, les applications de rencontres que les jeunes apprécient grandement seraient responsables d’une augmentation non négligeable de 79 %. Pour rappel, cette infection bactérienne est responsable des lésions visibles au niveau des muqueuses et de la peau. Son pouvoir de transmission est très important à cause de la bactérie tréponème pâle et le manque de protection.

Des comportements à risque favorisés par l’alcool et la drogue

Au vu des résultats, les homosexuels et les jeunes personnes sont les premières victimes de ces IST et MST qui sont de plus en plus nombreuses. L’essor d’Internet et des Smartphones a contribué à l’engouement rencontré par les applications de rencontres qui ont quelque peu volé la vedette aux traditionnels sites. Les comportements risqués sont multiples et les utilisateurs s’exposent à de graves maladies s’ils ne se protègent pas. Pourquoi certains ne se protègent-ils pas ? La réponse se trouverait du côté des consommations de drogue et d’alcool qui favoriseraient de tels comportements.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *