Accueil / Actualités / Une journée internationale de l’asthme pour tenter de favoriser les diagnostics

Une journée internationale de l’asthme pour tenter de favoriser les diagnostics

Plus de 4 millions de Français sont touchés par cette pathologie soit plus de 6,7% d’adultes et 9% d’enfants. Encore trop souvent cette maladie est sous diagnostiquée selon l’association Asthme Allergie, elle lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation. Cette pathologie est mal connue, insuffisamment prise en charge ce qui entraîne une mauvaise mise en place des traitements adaptés. 

Mieux gérer l'asthme

Au cours de ces cinq dernières années, de nombreuses hospitalisations chez les enfants liées à l’asthme ont été identifiées

L’asthme est une inflammation plus ou moins importante des voies respiratoires au niveau des bronches, des petites bronches. Il s’agit de la première maladie chronique de l’enfant. Elle provoque encore plus de 1000 décès par an chez les moins de 65 ans. Bien connaître les symptômes, les prévoir c’est éviter les crises, il est aussi essentiel de bien surveiller son souffle, d’aménager son environnement, d’utiliser correctement les traitements prescrits par le médecin. Les substances polluantes, allergisantes, irritantes sont nombreuses dans l’habitat, sans vouloir tout éliminer, il est important d’opter pour une bonne connaissance des sources qui déclenchent les crises. Il faut aérer les pièces du logement en dehors des pics de pollution au moins 20 minutes par jour. L’asthmatique parfois se sent seul, démuni devant ces gestes, c’est pourquoi depuis quelques années, des écoles de l’asthme accueillent les malades afin de les aider à mieux vivre avec cette pathologie. L’association Asthme Allergie a lancé ce mardi une application mobile, une carte pour les asthmatiques, l’objectif, leur rappeler les  comportements à adopter en cas de crise grave.

Mieux connaître sa maladie, c’est  avoir en main toutes les cartes pour se soigner

A l’occasion de cette journée internationale, l’association pointe du doigt les améliorations à apporter pour qu’enfin l’asthme soit mieux traitée, plus tôt. Cette campagne de sensibilisation va porter essentiellement sur le contrôle de la maladie car chez plus de 60% des patients ce n’est pas le cas, ce qui provoque une suite de désagréments : arrêts de travail, absentéisme à l’école, hospitalisation. Une crise importante peut mettre la vie en danger, il est important de bien connaître les crises. Afin de sensibiliser le plus grand nombre de personnes, un film d’animation est disponible, des portes ouvertes, des conférences, des expositions, des animations sportives vont être mises en place dans toute la France, un numéro gratuit est aussi à disposition du public toute l’année 0800.19.20.21.

Mieux gérer l’asthme, Pixabay – InspiredImages

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !