Accueil / Actualités / Laits végétaux : pour les bébés, ils sont comparés à une maltraitance

Laits végétaux : pour les bébés, ils sont comparés à une maltraitance

Les laits végétaux, c’est une maltraitance nutritionnelle pour les bébés selon les spécialistes. Les boissons végétales ne seraient pas conformes aux besoins réels des petits, leurs besoins nutritionnels ne seraient pas couverts par ces laits de substitutions, ils sont actuellement très à la mode, mais il faut s’abstenir de les donner aux nourrissons, ils entraîneraient des carences très importantes et même parfois se révéler dommageables pour les bébés.

Un bébé
Un bébé / Crédit Photo : Pixabay – jakobking85

Tous ces laits qui ont le vent en poupe, comme le lait de soja, de noisettes, d’amandes, de riz ne sont absolument pas conseillés et même interdits pour les enfants âgés de moins d’un an. Les spécialistes iraient même à déclarer que cela représenterait pour les nourrissons « une maltraitance nutritionnelle ». La société Francophone nutrition clinique et métabolisme a écrit un communiqué en spécifiant que des cas de malnutrition ont été découverts chez des enfants exclusivement nourris avec ces laits végétaux, l’issue peut malheureusement être fatale pour ces enfants.

Les laits végétaux ne seraient pas adaptés aux besoins nutritionnels des bébés

Le lait maternel reste la référence, aucune substitution ne remplacera la mère, il est d’ailleurs conseillé d’allaiter son enfant jusqu’à 4 ou 6 mois pour que celui-ci se développe parfaitement avec tous les apports en vitamines dont il a besoin durant cette période de sa vie. Après va commencer la diversification alimentaire tout en gardant le lait en parallèle. Si la mère n’allaite pas son enfant, les laits premier âge et deuxième âge sont les seuls que l’on peut donner aux nourrissons, ils sont adaptés à leurs besoins.

Les spécialistes comparent les laits végétaux à une maltraitance nutritionnelle

La première année du bébé, est celle où la croissance est la plus importante, son poids va être multiplié par trois durant cette période, son cerveau qui pèse 300 à 400 grammes à la naissance va atteindre 1 kilo à la fin de la première année et pour que cette croissance se passe dans les meilleures conditions, il faut un apport en vitamines suffisant, des protéines, des oligo-éléments, des lipides, des minéraux sinon des répercussions peuvent se produire sur le développement cérébral. Le lait premier âge est la seule alternative au lait maternel, le reste est une pure utopie.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se laver les dents

Dents de lait des enfants : des informations capitales pour lutter contre le cancer

Lorsque les enfants perdent leur dent de lait, certains parents après le passage de la …

2 commentaires

  1. Les médecins sont très forts pour parler de maltraitance ici, mais quand ils administrent des vaccins sans aucune précaution et que le bébé fait une grave réaction, là le médecin ne risque pas d’être accusé de maltraitance…beau métier.

  2. Je précise avant tout : je suis sure que les boissons dites « laits végétaux » ne sont pas adéquates pour la croissances des bébés humains. Mais le lait (lait de vache ou d’éléphante) est-il adéquat ?! je pense que non. Ensuite ces « préparations pour les nourrissons » ?! Oui, quand le bébé humain ne peut pas recevoir le lait qui a été conçu pour lui, du lait maternel, ou d’une autre humaine, alors, on dit que c’est préférable ça que la mort. Mais ce n’est pas la solution non plus. Alors chuuut !

Réagissez !