Accueil / Actualités / Lyon : une garde à vue pour le médecin ayant partagé un gâteau d’anniversaire au cannabis à la toxicité avérée

Lyon : une garde à vue pour le médecin ayant partagé un gâteau d’anniversaire au cannabis à la toxicité avérée

Le fait divers que nous allons relaté, dont Le Progrès s’est fait en premier l’écho, puisqu’il s’est déroulé à Lyon, ne manquera pas de vous surprendre, de par son caractère, non dépourvu de cocasserie, mais d’une gravité à ne pas sous-estimer : l’idée de partager volontiers un gâteau d’anniversaire au cannabis a mal tourné. Le médecin qui en était l’instigateur a été interpellé et mis en garde à vue et le space cake a suscité des effets indésirables à 5 curieux qui ont été pris de vomissements et 2 autres personnes qui ont été admises à l’hôpital pour y subir des examens complémentaires. La plaisanterie a été un fiasco sanitaire de par son indigestion.

Le franc-succès du gâteau au cannabis d’un médecin a occasionné bien des déboires à ses confrères qui y ont goûté

Peut-être désirait-il apporter une touche culinaire dépaysante à son gâteau d’anniversaire ?  L’idée de cuisiner un space cake, dont la consommation en général demeure moindre que la fumette, en guise de gâteau, dont l’ingrédient insolite était du cannabis, a eu des effets très loin de ceux escomptés sûrement festifs, avec la mise en garde à vue du médecin de 67 ans, qui avait voulu innover aux fourneaux, à laquelle il convient d’ajouter l’intoxication de 7 de ses convives parmi lesquels 2 grièvement qui s’en souviendront sans doute longtemps. Un vrai gâchis inconscient pour tout le monde mais surtout pénalement répréhensible pour le praticien, rattrapé par une réalité loin d’être planante, et obligé de répondre de ses actes.

Une affaire qui demeure encore bien mystérieuse et dont nous ignorons encore beaucoup d’éléments précieux

Cette idée aurait-elle été insufflée par goût de la blague difficile à digérer au final pour ses convives ? Ils auraient été pourtant prévenus de l’ingrédient illicite contenu dans le gâteau d’anniversaire qu’ils ont tout de même dégusté relate le quotidien régional Le Progrès qui demeure muet cependant en ce qui concerne la date des faits. Le lieu demeure de même sibyllin : le fait divers, de nature inédite, se serait déroulé lors d’une conférence, avec pour sujet l’hypnose, à laquelle le médecin, à la triste loufoquerie, participait. Un grand hôtel de Lyon, qui accueillait l’évènement scientifique, a donc été également le théâtre de la tragi-comédie gustative. L’adage de la gourmandise comme étant un vilain défaut s’est vérifié.

Plant de cannabis, Pixabay

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Mots

Dyslexie : la cause pourrait se trouver dans les yeux

La dyslexie est une altération significative de la lecture, les troubles apparaissent dès les premiers …

Réagissez !