Accueil / Actualités / Maladie de Lyme : fuyez absolument les tiques cet été !

Maladie de Lyme : fuyez absolument les tiques cet été !

Cet insecte vit dans les bois, les herbes hautes, sa piqûre si l’insecte est infecté peut provoquer la maladie de Lyme. Cette pathologie peut entraîner des lésions cutanées, musculaires et neurologiques graves. Plusieurs médecins  viennent de lancer un appel d’urgence au gouvernement via une pétition.

Une tique

Un appel d’urgence pour la maladie de Lyme

Le but ? Faire débloquer des fonds afin qu’une prise en charge de diagnostics thérapeutiques de cette maladie soit enfin obtenue. Cette maladie non contagieuse est transmise par la morsure de la tique, toutes ne sont pas porteuses de la bactérie Borrélia, seulement 15%. L’Auvergne reste un département à risques.

Chaque année en France, ce sont plus de 27.000 cas qui sont décelés. Mais en réalité ce chiffre serait loin d’être le bon selon l’association des malades en colère Lyme sans frontière. La réalité serait en fait 10 fois plus de cas. En cas de doute de morsure d’une tique, il faut procéder à une prise de sang pour éventuellement rechercher la bactérie Borrélia, mais ce test ne serait pas fiable à 100%. Pour l’instant, les laboratoires français ne disposent que de ce moyen pour dépister la maladie de Lyme, d’où cet appel d’urgence des médecins qui demandent instamment une accélération des fonds.

La morsure de la tique n’est pas douloureuse

Les morsures de tiques sont en général observées dès le mois de mars et se poursuivent jusqu’en septembre. L’hiver doux a favorisé sa prolifération, d’où les précautions à mettre en place avant de partir en forêt, en randonnée ou tout simplement en balade le long des sentiers. Se munir de bonnes chaussures montantes, de chaussettes, de pantalons longs, éviter à tout prix les hautes herbes. La piqûre de la tique, on ne s’en aperçoit pas, lorsque l’on rentre de promenade, l’insecte est alors accroché à votre peau, elle peut rester ainsi plusieurs heures à sucer votre sang pour s’en nourrir. Comment s’en débarrasser ?

Utiliser absolument un tire-tique

Il ne faut surtout pas utiliser l’éther, bien sûr, elle sera endormie, mais sous l’action du liquide, elle crachera sa salive, la bactérie sera alors sous la peau. Il faut l’ôter avec un tire-tique que l’on trouve facilement dans certains commerces, jardineries, vétérinaires, une pince à épiler peut également faire l’affaire. Il faut l’enlever en la faisant tourner très doucement, ne pas l’écraser. Une fois la tique décrochée de la peau, il faut savonner la zone, la rincer.

Des personnes qui ont été piquées il y a longtemps ont toujours des symptômes, des douleurs, des difficultés à marcher. Certaines ne survivent pas, d’autres se suicident. L’association France Lyme reçoit de nombreux mails de personnes en détresse, car elles ne savent vers qui se tourner. Donc attention lors de vos promenades.

Une tique, Pixabay – skeeze

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !