LOADING

Type to search

Le moustique tigre refait malheureusement parler de lui dans plusieurs régions françaises

7 mois ago
Share

Depuis que cet insecte est susceptible de transmettre le virus de la Dengue, du Chikungunya, Zika, de la fièvre jaune, il est très surveillé dans notre pays. Depuis les années 2010 dans le sud de la France, plusieurs personnes ont été contaminées sur place par le moustique tigre. Le dispositif de surveillance a été réactivé le 1er mai dans toutes les zones concernées, il restera en vigueur jusqu’au 30 novembre prochain.

La femelle moustique tigre

Toutes les espèces ne sont pas répertoriées dans la catégorie du moustique tigre

Le moustique tigre est très facile à identifier grâce à ses rayures noires, blanches qui sont présentes sur tout son corps et ses pattes. C’est un insecte de petite taille environ un centimètre d’envergure. L’œuf doit être dans l’eau pour éclore et pour qu’il puisse donner ainsi naissance à une larve. C’est pourquoi il est important de ne pas laisser stagner de l’eau dans des soucoupes, des vases, des pots, des gouttières, des bidons… Le moustique tigre est originaire des forêts tropicales d’Asie du sud, il s’est formidablement bien adapté à divers environnements notamment au milieu urbain. Actuellement, il s’est implanté dans plus de 33 départements de France. Il peut transmettre à l’homme plusieurs virus, il faut donc s’en protéger au mieux, supprimer tous les endroits humides où cet insecte pourrait proliférer, installer des moustiquaires aux fenêtres, utiliser des répulsifs, il existe toutefois des précautions d’emploi pour ce genre de produits.

Se protéger contre le moustique tigre, c’est aussi signaler sa présence

Les particuliers peuvent se connecter sur le site afin de signaler la présence de cet insecte. Toutes les personnes résidant dans les zones concernées par le signalement du moustique tigre doivent se protéger au mieux. Lorsqu’une personne tombe malade suite à une piqûre, le domicile ainsi que les alentours sont démoustiqués, l’entourage est aussi surveillé afin de repérer d’éventuels symptômes.

Les symptômes sont les suivants : la fièvre apparaît, des maux de tête, des courbatures, des douleurs articulaires se font ressentir. Dans ce cas précis, il est recommandé de consulter un professionnel de santé qui devra obligatoirement déclarer le cas à l’agence nationale de sécurité du médicament. Selon un arrêté ministériel récent, c’est la première fois que le Gers entre dans les départements sous surveillance. Le virus de Zika, du Chikungunya, de la Dengue peuvent éventuellement être dangereux pour les personnes faibles sinon cela reste une grippe.

La femelle moustique tigre, Pixabay – FotoshopTofs

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *